DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Violences policières : la vidéo d'une arrestation choque le Canada

euronews_icons_loading
Violences policières : la vidéo d'une arrestation choque le Canada
Tous droits réservés  Jens Meyer/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

La scène s'est déroulée le 10 mars dernier au Canada, dans la province d'Alberta. Le chef autochtone Allan Adam est violemment mis à terre à la sortie d'un casino par un policier avant d'être asséné d'un coup au visage. Objet de l'arrestation : une plaque d'immatriculation de voiture expirée.

Cette vidéo diffusée par la police elle-même met encore un peu plus la lumière sur les méthodes d'arrestation de la police jugées parfois trop brutales. Des images "choquantes", de l'aveu du Premier ministre canadien Justin Trudeau, qui a demandé vendredi une enquête indépendante.

"Comme beaucoup de personnes, j'ai de sérieuses interrogations concernant ce qui s'est passé. Une enquête indépendante et transparente doit être menée pour que nous obtenions des réponses", a-t-il déclaré. "Nous savons qu'il ne s'agit pas d'un incident isolé, trop de Canadiens noirs ou autochtones ne se sentent pas en sécurité face à la police", a insisté le Premier ministre. "C'est inacceptable et en tant que gouvernement, nous devons changer tout cela".

Le week-end dernier, le chef Adam avait diffusé des images de son visage tuméfié, affirmant qu'il avait été frappé par la police lors de l'interpellation le 10 mars dernier.

A l'instar d'autres pays, le débat sur les violences policières a également été relancé au Canada, où des manifestations se sont déroulées après la mort de George Floyd aux Etats-Unis. Justin Trudeau, qui a mis un genoux à terre lors d'une manifestation, a d'ailleurs reconnu que le racisme systémique touchait "toutes les institutions" canadiennes, y compris la police.