DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le début du tennis post-Covid-19

Rafael Nadal après sa victoire contre Daniil Medvedev, le 8 septembre 2019
Rafael Nadal après sa victoire contre Daniil Medvedev, le 8 septembre 2019   -   Tous droits réservés  Eduardo Munoz Alvarez/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Le monde du tennis prépare petit à petit son retour. Après Roland-Garros, qui se jouera à partir du 27 septembre (initialement prévu le 20 septembre, mais décalé d'une semaine), l'US Open est lui aussi reprogrammé.

Andrew Cuomo, le gouverneur de l'Etat de New York, a annoncé, ce mardi sur Twitter, la tenue du Grand Chelem nord-américain du 31 août au 13 septembre, entièrement à huis clos.

Crise sanitaire oblige, des précautions extraordinaires seront prises. "La fédération américaine de tennis (USTA) prendra des précautions extraordinaires pour protéger les joueurs et le personnel, y compris des tests réguliers, un nettoyage accru des lieux, un espace supplémentaire réservé aux vestiaires, un logement et un transport dédiés" a énuméré Andrew Cuomo. Les joueurs seront testés à leur arrivée et tout au long de leur séjour, à raison de deux fois par semaine. Prises de températures quotidiennes, port de masques et distanciation sociale seront de rigueur.

Selon les protocoles prévus, les joueurs auront le choix entre être logés dans un hôtel où deux chambres doubles leur seront réservées, ou bien louer une maison à leurs frais, en dehors de Manhattan. Ils pourront donc être accompagnés par trois membres de leur entourage.

Et pour limiter les risques, le tournoi sera amputé des qualifications en simple. Le tableau de doubles sera réduit de 64 paires à 32.

Une décision qui ne fait pas l'unanimité. Nick Kyrgios dénonce l'égoïsme des dirigeants et dit préparer sa combinaison de protection.

Reste à savoir qui sera de la partie. Rafael Nadal avait jugé, début juin, qu'une reprise serait impossible tant que "la situation n'est pas entièrement sûre". De son côté, Roger Federer a déjà tiré un trait sur l'ensemble de la saison 2020 après une opération au genou.

Chez les femmes, la numéro deux mondiale, Simona Halep, a d'ores et déjà annoncé faire l'impasse sur ce tournoi, préférant se concentrer sur Roland-Garros. La présence de Serena Williams est loin d'être certaine. Elle ne souhaite pas être éloignée de sa fille, Olympia, qui fête ses trois ans le 1er septembre.

Le tennis reprendra officiellement ses droits dès le 3 août. Les femmes ouvriront le bal à Palerme. Il faudra patienter un peu plus pour voir les hommes en piste : le 14 septembre à Washington.