DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Opération "Griffes du Tigre" : la Turquie bombarde des cibles kurdes dans le nord de l'Irak

euronews_icons_loading
Opération "Griffes du Tigre" : la Turquie bombarde des cibles kurdes dans le nord de l'Irak
Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

Comme en 2007 et en 2018, la Turquie a lancé une vaste offensive aérienne et terrestre sur le nord de l'Irak.

Les frappes, qui ont commencé dans la nuit de dimanche à lundi, se sont intensifiées avec la mobilisation de forces spéciales pour cette opération baptisée "Griffes du Tigre".

Dans le collimateur de la Turquie, les bases arrière du PKK, le Parti des Travailleurs du Kurdistan, qui selon Ankara a multiplié récemment ses attaques contre des "commissariats et des bases militaires" situés près de la frontière irakienne.

Cet habitant d'Irbil témoigne : _"Ce bombardement a visé les zones kurdes que la Turquie veut occuper, comme Afrin et Kobani. Mais nous ne permettrons pas cela, et nous appelons la communauté internationale à intervenir avec force pour faire cesser ce bombardement".
_

Fortement impliqué dans les conflits en Syrie et en Libye, la Turquie veut reprendre la main au Kurdistan irakien, c'est une manière aussi pour le président Reccep Tayip Erdogan de montrer son autorité au moment où son parti est en difficulté politique en Turquie.