DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

France et Espagne avancent dans leur déconfinement

euronews_icons_loading
Une femme fume allongée sur un mur alors que les gens profitent de la plage de Barcelone, en Espagne, le dimanche 21 juin 2020.
Une femme fume allongée sur un mur alors que les gens profitent de la plage de Barcelone, en Espagne, le dimanche 21 juin 2020.   -   Tous droits réservés  Emilio Morenatti/AP2020
Taille du texte Aa Aa

Alors que la France rouvre ses écoles et ses collèges ce lundi, l'Espagne ouvre ses frontières aux pays européens.

Malgré le déconfinement mi-mai et la réouverture progressive des établissements scolaires français, depuis trois mois de nombreux enfants n'ont jamais repris le chemin de l'école. Selon les derniers chiffres du ministère, seul 1,8 million d'écoliers - sur un total de 6,7 millions - y sont retournés, mais rarement à temps complet. Au collège, ils sont 600.000 sur 3,3 millions.

Dimanche dernier, le président Emmanuel Macron a annoncé que la reprise se ferait lundi "de manière obligatoire et selon les règles de présence normale", à l'exception des lycées.

Ce retour à la normale est possible grâce à l'allègement du protocole sanitaire, qui encadrait jusqu'à présent de façon très stricte les établissements.

Désormais, il n'y aura plus de règles de distanciation physique en maternelle. En élémentaire, une distance d'un mètre entre les élèves est simplement recommandée. Et au collège, quand elle n'est pas possible, les élèves devront porter un masque.

La France rouvre également ses cinémas. La pandémie de Covid-19 a plongé l'industrie dans le marasme économique. Un siège devra séparer chaque groupe de personnes dans les salles obscures, comme l'explique Natacha Bouchaudon, directrice de l'exploitation cinématographique chez UGC.

L'Espagne rouvre ses frontières, New York entre en phase 2

En Espagne, l'état d'urgence a finalement été levé, mettant un terme à l'un des confinements les plus stricts d'Europe. Les frontières sont à nouveau ouvertes pour accueillir des visiteurs de la plupart des pays d'Europe, y compris la Grande-Bretagne, sans mise en quarantaine. La frontière terrestre avec le Portugal ne sera ouverte que le 1er juillet, à la demande de Lisbonne.

Les visites sont désormais autorisées dans les maisons de retraire, une première depuis trois mois.

À New York aux États-Unis, les habitants se préparent à entrer dans la phase 2 du déconfinement ce lundi, prévoyant l'ouverture de bars, restaurants et magasins de détail.

"Le COVID n'est pas terminé. Nous devons faire attention à une deuxième vague" a prévenu Andrew Cuomo, gouverneur de l'État de New York.