DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Football : banderole raciste dans le ciel de Manchester

euronews_icons_loading
Banderole polémique déployée dans le ciel de Manchester (Grande-Bretagne), le 22/06/2020
Banderole polémique déployée dans le ciel de Manchester (Grande-Bretagne), le 22/06/2020   -   Tous droits réservés  Michael Regan/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Un avion tirant une banderole "White Lives Matter" (les vies des Blancs comptent) a survolé le stade de Manchester City, suscitant l'indignation des footballeurs.

C'était ce lundi soir, au dessus du stade de Manchester City : un avion trainant une banderole "White Lives Matter Burnley !" ("La vie des Blancs comptent), Burnley étant le nom du club qui affrontait Manchester City.

Ce slogan émane de l’extrême droite, en réaction au mouvement anti-raciste "Black Lives Matter" ("La vie des Noirs compte).

Les dirigeants du club de Burnley ont rapidement et fermement condamné fermement cette banderole.

"Le club est fier du travail effectué à travers ses programmes communautaires reconnus en collaboration avec tous les genres, toutes les religions ou toutes les croyances, et s'oppose à toute forme de racisme", selon un communiqué de Burnley, qui promet de bannir de son stade les auteurs de la banderole.

Le manager du club, Sean Dyche, a estimé qu'une telle déclaration était "inacceptable".

Vous ne pouvez pas juger toute une ville ou un club sur la base de cette banderole, qui est inacceptable. Nous, en tant que club, on ne peut que s'excuser. Je ne sais pas ce qu'on peut faire de plus. En tout cas, c'est inacceptable.
Sean Dyche
Manager du club de Burnley

Le capitaine de l'équipe a, lui aussi, fait part de son indignation.

On a tous été choqué de voir ça, juste au dessus de nos têtes, au moment où on allait commencer à jouer. Cela nous a sorti de notre match.
C'était désolant de voir ça !
Ben Mee
Le capitaine de l'équipe de Burnley

La police enquête pour savoir qui a mené ces opérations. Le club de Burney indiqué que les auteurs de cette banderole seraient bannis de son stade.

Les joueurs de Premier League avaient décidé de manifester leur solidarité avec le mouvement anti-raciste Black Lives Matter. Lors de la reprise du championnat anglais, ils portaient tous le même slogan à la place de leur nom sur leur maillot.