DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les passagers européens dénoncent une stratégie commerciale des transporteurs aériens

euronews_icons_loading
Les passagers européens dénoncent une stratégie commerciale des transporteurs aériens
Tous droits réservés  Francisco Seco/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Malgré la réouverture des frontières intérieures de l'UE les annulations de vols restent un problème. Certains transporteurs vendent des voyages à travers le continent qui sont annulés quelques jours plus tard.

En Belgique les associations de consommateurs reçoivent des dizaines de plaintes quotidiennement contre une stratégie commerciale qui permet ainsi aux compagnies d'obtenir des liquidités. "D’une part, les prix étaient très attractifs, très bas et puis ils ont été annulés. Et deuxième chose, lorsque vous voulez les reprogrammer, vous tombez sur des vols qui ont été multipliés par 50 ou 100 fois le prix. Donc il y a une stratégie pour obtenir du cash flow", explique Jean-Philippe Ducart de Test achat.

Les transporteurs réfutent l’idée d’une pratique volontaire

Euronews a contacté les entreprises les plus souvent concernées par ces plaintes. TUI confirme l'annulation de plusieurs vols et le regroupement de certaines destinations proches afin d'éviter que les appareils tournent presque à vide. Mais la société réfute une stratégie commerciale délibérée. "Nous rembourserons les gens qui ont vu leur vol annulé donc l'argent ne restera pas longtemps sur notre compte", assure le responsable de TUI Belgique.

Brussels Airlines confirme une faible demande qui a entrainé l'annulation de plusieurs liaisons. Mais les voyages peuvent être reportés à une autre date, et au même prix. Enfin Ryanair ne s'est pas encore exprimé.

De son côté la Commission européenne confirme avoir reçu des plaintes en ce sens. L'institution compte faire respecter les droits des passagers. "C'est le choix du consommateur de vouloir un remboursement ou un bon. Nous préparons des procédures d'infractions et si cela est nécessaire nous irons devant la Cour pour avoir de réelles sanctions contre les Etats membres qui dérogent aux règles", précise Didier Reynders, Commissaire européen en charge de la Justice.

Tous les passagers ne souhaitent pas recevoir un bon. Mais obtenir un remboursement peut se transformer en une longue course d'obstacles pour les passagers.