DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Espagne : entrée en vigueur du revenu minimum vital

euronews_icons_loading
Espagne : entrée en vigueur du revenu minimum vital
Tous droits réservés  Solicitante del Ingreso Mínimo Vital
Taille du texte Aa Aa

En Espagne, c'est ce vendredi qu'entre en vigueur le revenu minimum vital. Une prestation sociale destinée à aider les familles les plus précaires.

Parmi les bénéficiaires, il y a Monica, maman d'une petite fille qui souffre d'un handicap. Cette situation oblige Monica à rester avec son enfant, sans pouvoir travailler.

Jusque-là, elle percevait un peu moins de 100 euros par mois d'allocation familiale. Désormais, avec le revenu minimum de base, elle touchera environ 700 euros par mois. Cela permet de mieux faire face aux dépenses : entre le loyer, l'alimentation et les frais médicaux.

Je dois aller très souvent chez le médecin. Il y a toujours quelque chose à acheter. Et ce revenu minimum va vraiment m'aider. Sans quoi, je n'y arriverai pas !
Monica
Bénéficiaire du revenu minimum vital

Comme Monica, Santos et Claudia vont régulièrement à l'antenne locale de l'ONG Caritas. Ici, il y a des distributions de produits alimentaires. Mais c'est aussi là que sont traités les dossiers d'attribution du revenu minimum vital.

Certaines des personnes qui viennent le demander n'ont plus travailler depuis des années. Ils ne sont pas inscrits au chômage, ils n'ont pas d'adresse mail, pas d'ordinateurs. Ici, on les accompagne dans les démarches.
Rocío Jiménez Daza
Volontaire à l'ONG Caritas

Claudia et Santos habitaient au Venezuela avec leur fille avant de venir en Espagne. Les quelques économies qu'ils avaient, ils les ont toutes dépensées en arrivant à Madrid.

Retrouver un emploi n'est pas chose facile, compte tenu de leur âge. A cela s'ajoute l'impact économique de la crise du coronavirus. Autant dire que le revenu minimum vital est le bienvenu.

On devrait toucher 700 euros. Cela nous permettra d'acheter à manger, mais aussi des vêtements. Avec ça, on pourra aussi acheter des fournitures pour la prochaine rentrée scolaire de notre fille.
Claudia
Bénéficiaire du revenu minimum vital

L'objectif du revenu minimum, c'est de réduire la pauvreté qui existait déjà et qui a été aggravée par la pandémie, comme le montre ces files d'attentes pour obtenir de l'aide alimentaire.

D'après le gouvernement, ce revenu minimum bénéficiera à 850 000 ménages, soit un peu plus de 2 millions de personnes.