EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

J-1 avant le premier tour de l'élection présidentielle en Pologne

J-1 avant le premier tour de l'élection présidentielle en Pologne
Tous droits réservés 
Par euronews avec Agences
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En Pologne, le président conservateur Andrzej Duda remet son mandat en jeu ce dimanche, talonné de près par le libéral Rafał Trzaskowski. Un scrutin à l'issue très incertaine.

PUBLICITÉ

Le premier tour de l'élection présidentielle en Pologne est organisé ce dimanche, près de deux mois après la date prévue initialement. Ce srcutin, crucial pour l'avenir du gouvernement conservateur nationaliste, avait été retardé par la pandémie de coronavirus.

Le Maire de Varsovie Rafal Trzaskowski, homme politique libéral et europhile membre de la principale force de l'opposition polonaise, s'est forgé en un temps express une stature de potentiel vainqueur.

Si le président sortant Andrezj Duda, qui brigue son second mandat, pourrait remporter facilement le premier tour, il n'aurait que 50 % des chances en cas de second tour, le 12 juillet.

Une victoire d'Andrzej Duda assurerait la stabilité au projet politique du parti Droit et Justice (PiS) pendant les cinq prochaines années, mais en cas de défaite, face à un Sénat dominé par l'opposition, le gouvernement aurait de nombreuses difficultés à adopter ses réformes, dont certaines sont sévèrement critiquées par l'UE.

Au total, 11 candidats ont obtenu les 100 000 signatures nécessaires pour se présenter à cette élection présidentielle. Si l'issue de ce scrutin reste incertaine, un taux de participation record est attendu. Les Polonais réclament du changement. Le 20 juin dernier, des centaines de manifestants s'étaient rassemblés pour crier leur colère et appelé à la démission du président et du gouvernement.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pologne : un mort dans l'explosion d'une usine d'armement

Donald Tusk en campagne pour inciter les Polonais à aller voter

Pourquoi le projet de coalition conservatrice PPE-CER pourrait-il s'effondrer en Pologne ?