DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

D'un bateau à l'autre pour les migrants de l'Ocean Viking

D'un bateau à l'autre pour les migrants de l'Ocean Viking
Taille du texte Aa Aa

Après une traversée mouvementée depuis les côtes nord-africaines, 180 migrants secourus en Méditerranée par le navire humanitaire Ocean Viking ont débarqué en Sicile, après 9 jours bloqués à bord.

En file indienne, masque chirurgical sur le visage, ces migrants ont commencé à quitter le bateau lundi vers 23h40, à commencer par ceux testés négatifs au coronavirus dimanche par une équipe médicale italienne. Ce sont pour la plupart des Bangladais, Pakistanais, Nord-Africains ou Érythréens ayant fui la Libye.

A cause du covid-19, ils doivent tous être placés en quarantaine pendant au moins deux semaines sur le ferry Moby Zaza, amarré à une centaine de mètres de l'Ocean Viking. Une étape de plus dans leur dangereux périple vers l'Europe...

L'arrivée de l'Ocean Viking à Porto Empedocle a mis un terme à quelques jours de tension à bord, marqués par des migrants qui ont sauté par-dessus bord, une tentative de suicide et des accès de violence.

Après avoir été secourus au cours de quatre opérations distinctes les 25 et 30 juin, les migrants étaient devenus de plus en plus agités. SOS Méditerrannée avait déclaré l'état d'urgence à bord, affirmant ne plus pouvoir garantir la sécurité des migrants ou de l'équipage, juste avant le feu vert de l'Italie.