DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

France : défilé du 14 juillet en mode confiné pour cause de coronavirus

euronews_icons_loading
Le président français, Emmanuel Macron, à son arrivée place de la Concorde à Paris à l'occasion du 14 juillet 2020
Le président français, Emmanuel Macron, à son arrivée place de la Concorde à Paris à l'occasion du 14 juillet 2020   -   Tous droits réservés  THOMAS SAMSON/AFP
Taille du texte Aa Aa

Que serait un 14 juillet sans ses feux d'artifice et son défilé militaire ? Cette année, la fête nationale française a une teneur particulière. La France a en effet payé un lourd tribut à l'épidémie de nouveau coronavirus, avec plus de 30 000 morts. Mais l'épidémie n'a pas sonné le glas de la grande parade organisée depuis 1880 à Paris. Un hommage appuyé a été rendu ce mardi aux victimes et aux "combattants" mobilisés pour lutter contre la Covid-19.

Crise sanitaire oblige, le traditionnel défilé du 14 juillet a adopté cette année un format particulier, sans public. Le cortège militaire n'a ainsi pas descendu, comme c'est la coutume, l'avenue des Champs-Elysée. Les troupes ont défilé en rond place de la Concorde.

Ministère français des Armées
Le dispositif du défilé du 14 juillet 2020 sur la place de la Concorde à ParisMinistère français des Armées

2 000 soldats, moitié moins que d'habitude, ont été ainsi passés en revue par le président français, Emmanuel Macron, et les 2 500 invités présents dans les tribunes. Parmi ces derniers, 1 400 représentants des Français qui ont été en première ligne au plus fort de l'épidémie : soignants, familles de soignants morts du SARS-CoV-2 enseignants, caissiers, agents funéraires, policiers, gendarmes, pompiers, salariés d'usines de masques ou de tests.

Tous les corps d'armée n'ont pas représentés. Les blindés n'ont pas pris ainsi pas part à la marche. La cérémonie était composée de trois tableaux, dont un rendant hommage au général de Gaulle. Les troupes, en effectif restreint ont ainsi défilé à pied, alors que des avions et des hélicoptères ont sillonné le ciel de la capitale française. Un hommage appuyé a été rendu au service de santé des armées, très mobilisé face au coronavirus.

Comme à l'accoutumée, des représentants de pays étrangers ont défilé aux cotés des troupes françaises. Cette année, Paris a remercié "solennellement" quatre pays qui ont aidé la France pendant la crise. Ce 14 juillet 2020, des Allemands, des Autrichiens, des Luxembourgeois et des Suisses ont battu ainsi le pavé de la place de la Concorde. La parade a débuté à 11h15 pour prendre fin vers 12h.

Retrouvez ci-dessous l'intégralité de ce défilé du 14 juillet inédit :

Emmanuel Macron se plie à l'exercice de l'interview

Après le défilé, Emmanuel Macron s'est plié à une autre tradition du 14 juillet, celle de l'interview que le chef de l'Etat donne à l'occasion de la fête nationale. Il a notamment annoncé sa volonté de rendre obligatoire le port du masque en milieu clos à partir du 1er août. Ce choix est porté par "des signes que ça [les infections au coronavirus] repart un peu". Il a pourtant cherché à rassurer : "Nous serons prêts" en cas de "recrudescence" de l'épidémie du coronavirus avec des "stocks et des approvisionnements sécurisés". Sur le thème du coronavirus, le président français a aussi annoncé que la rentrée des 12 millions d'élèves en septembre sera "quasi normale".