DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'OMS alerte : les messages contre le Covid-19 ne sont pas entendus par les jeunes européens

euronews_icons_loading
L'OMS alerte : les messages contre le Covid-19 ne sont pas entendus par les jeunes européens
Tous droits réservés  FRANCOIS GUILLOT/AFP or licensors
Taille du texte Aa Aa

"Attention les jeunes, vous n'êtes pas invincibles", ce message, l'OMS le répète ponctuellement depuis le début de la pandémie de Covid-19. Depuis le déconfinement et l'arrivée des vacances d'été, les jeunes européens sont revenus à une certaine normalité. Mais l’augmentation des infections chez les moins de 40 ans est bien réelle, et pourrait avoir provoquer les récents pics de Covid-19 signalés à travers l'Europe.

Le directeur général de l'OMS pour l'Europe, le docteur Hans Kluge, estime que les gouvernements européens ont besoin de communiquer davantage et mieux avec cette catégorie de la population :

"Nous devons être vigilants parce qu'à un moment donné, ces jeunes vont se rapprocher, avoir des contacts plus fréquents avec la couche plus vulnérable de la population et c'est la matrice du virus. Nous devons mesurer et intensifier les actions envers les jeunes, en ayant recours à des ambassadeurs des jeunes, des personnes qui peuvent avoir un impact en s'adressant à eux pour qu'ils adhérent aux mesures sanitaires sans qu'ils se sentent pointer du doigt. Les blâmer est le pire que nous puissions faire".

L'augmentation des contaminations chez les jeunes, qui sont moins enclins à observer la distanciation sociale et ont plus de contacts, est constatée dans plusieurs pays.

La Suède, qui a été critiquée pour ne pas avoir imposé de mesures de confinement, connaît une baisse générale du nombre de cas, mais le nombre de contaminations dans la tranche d'âge des 20- 29 ans est à l'opposé de cette tendance.

Et en Irlande, près de 60 % de tous les cas confirmés de Covid-19 concernent les personnes de moins de 45 ans.