DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Face à la crise, des professionnels du spectacle créent un fond de solidarité au Portugal

euronews_icons_loading
Face à la crise, des professionnels du spectacle créent un fond de solidarité au Portugal
Tous droits réservés  EURONEWS
Taille du texte Aa Aa

Au Portugal, du jour au lendemain, comme partout en Europe, toutes les manifestations culturelles ont été annulées en raison de la pandémie. Les professionnels du secteur audiovisuel techniciens, artistes, metteurs en scènes, producteurs, maquilleurs, coiffeurs ou encore restaurateurs ont réalisé qu'ils ne pouvaient pas attendre l'aide de l'État.

Certains se sont organisés afin de fournir de la nourriture aux collègues dans le besoin. Ce mouvement spontané a été baptisé "Union de l'audiovisuel".

"Nos collègues qui nous demandent de l'aide sont des personnes qui ont une famille, une maison, une voiture, des enfants à l'école, qui ont une vie active et super structurée et qui se sont soudainement retrouvés privés de tout. Ils ne sont pas habitués aux aides de la sécurité sociale ou des banques alimentaires, et ils ne sont pas non plus inscrits à celles-ci. Nous étions autosuffisants. Nous avions notre industrie, notre gagne-pain" explique l'un des membres du collectif.

Gonçalo Santarem est machiniste de théâtre, travailleur indépendant. Avant la crise sanitaire il gagnait plus de 1600 euros par mois. Sans travail depuis mars, il dépend de cette aide alimentaire. Il ne comprend pas comment l'aide sociale qu'il reçoit de l'État peut être si faible... : "J'ai reçu 250 euros en avril. Ensuite, l'aide sociale a été ajustée jusqu'à 438 euros, mais comme je dois payer un loyer de 380 euros..."

Le ministre de la culture a répondu aux critiques émises par les professionnels du secteur proposant trois mesures d'aides à mettre en place. La première prévoit plus de 30 millions d'euros pour soutenir directement les artistes, les techniciens et autres professionnels.