DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Glacier de Planpincieux : les trois prochains jours seront cruciaux

euronews_icons_loading
Glacier de Planpincieux : les trois prochains jours seront cruciaux
Tous droits réservés  Local Team/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Les accès à la petite vallée du Val Ferret, sur le versant italien du massif du Mont Blanc, restaient interdits vendredi par les autorités locales, inquiètes des risques d'effondrement d'un immense glacier sur une zone habitée.

Les prochains jours pourraient être fatidiques, en raison de la vague de chaleur qui frappe la région.

"Nous sommes au moment le plus critique. Les trois prochains jours vont être très chauds et cela va faciliter la production d'eau. Un film d'eau pourrait alors se déposer entre le glacier et la roche, et la masse de glace pourrait facilement glisser dessus", explique à Euronews Edoardo Cremonese, chercheur et spécialiste du réchauffement climatique.

Un volume de glace estimé à 500 000 mètres cube - soit la "taille de la cathédrale de Milan, ou d'un terrain de football recouvert de 80 mètres de glace" - menace de se détacher du glacier, selon les autorités locales, qui ont ordonné mercredi soir pour au moins 72 heures l'évacuation d'une "zone rouge" en contrebas.

75 personnes évacuées jeudi

La zone concernée est située à au moins quatre kilomètres de l'entrée du tunnel, et plus encore de Courmayeur, où la situation était parfaitement normale vendredi, avec ses grappes de touristes déambulant dans les rues ensoleillées.

Au total, seules 75 personnes ont été évacuées, une vingtaine de résidents et des vacanciers. L'évacuation "était urgente et impérative", a justifié le maire de Courmayeur, Stefano Miserocchi, parlant d'un "état d'alerte élevé" pendant 72 heures.

Les autorités locales s'inquiètent de la température pour les trois prochains jours en cette période de forte chaleur estivale, après un coup de froid fin juillet.

En septembre et octobre 2019, ce glacier de Planpincieux avait déjà menacé de s'effondrer partiellement, sur une portion de près de 250.000 mètres cubes. Des mesures de surveillance ont depuis lors été mises en place.