DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

75 ans après le bombardement nucléaire, Nagasaki se souvient

euronews_icons_loading
75 ans après le bombardement nucléaire, Nagasaki se souvient
Tous droits réservés  AP/Kyodo News
Taille du texte Aa Aa

A 11h02, les cloches du mémorial de Nagasaki ont sonné. Comme chaque année depuis 75 ans. A l'heure même où la ville japonaise était détruite par l'attaque nucléaire américaine, c'était trois jours après le bombardement d'Hiroshima.

Cette année, dix fois moins de participants à la cérémonie, covid-19 oblige. Mais le discours n'a pas changé :

"La tragédie de Nagasaki et Hiroshima et les souffrances causées à son peuple ne doivent plus jamais se reproduire. En tant que seul pays à avoir souffert des attaques nucléaires, il est de notre devoir de faire avancer pas à pas les efforts de la communauté internationale pour parvenir à un monde libéré des armes nucléaires "
Shinzo Abe
Premier ministre japonais

Une poignée de représentants des survivants, des familles de victimes, des écoliers et lycéens ont ensuite apporté symboliquement de l'eau aux victimes, ravivant le souvenir poignant des agonisants qui de toute part réclamaient à boire. La bombe a fait capituler le Japon lors de la seconde guerre mondiale, au prix de 74 000 vies ici à Nagasaki, 140 000 à Hiroshima.