DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Bulgarie : le Premier ministre propose une nouvelle Constitution pour calmer les manifestants

euronews_icons_loading
Bulgarie : le Premier ministre propose une nouvelle Constitution pour calmer les manifestants
Tous droits réservés  Valentina Petrova/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre bulgare Boïko Borissov a proposé aux contestataires réclamant la fin de la corruption d'adopter une nouvelle Constitution pour limiter l'influence des oligarques. Une idée immédiatement rejeté par les manifestants.

Une nouvelle Constitution qui limiterait l'influence des oligarques : voici la proposition faite par le Premier ministre bulgare Boïko Borissov pour tenter d'éteindre la contestation. Mais c'est aussi sa place que le chef du gouvernement bulgare tente de sauver.

Car depuis cinq semaines, des milliers de manifestants réclament son départ dans la rue et l'accusent de ne pas suffisamment lutter contre la corruption et la mainmise de certains milieux économiques sur le monde politique et la justice

Changer la Constitution permettrait selon Boïko Borissov de limiter le pouvoir du parquet, considéré par les opposants comme au service d'une partie de l'oligarchie.

Une idée rejetée par les principaux organisateurs des manifestations. Ces derniers estiment que ce projet de Constitution permettrait surtout au premier ministre de gagner du temps pour rester au pouvoir. Ils entendent poursuivre leur mobilisation, jusqu'à ce que Boïko Borissov démissionne

Une idée également rejetée par le Président bulgare Rumen Radev, qui a déclaré vendredi soir à la télévision que "la confiance dans la majorité au pouvoir a été irrémédiablement ébranlée".