DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les conseils d'experts médicaux pour une rentrée scolaire en douceur et en sécurité

Les conseils d'experts médicaux pour une rentrée scolaire en douceur et en sécurité
Tous droits réservés  Martin Meissner/AP
Taille du texte Aa Aa

C'est la rentrée des classes. Dans plusieurs pays européens, les élèves sont de retour en classe après les vacances d'été et des mois d'enseignement à domicile, en raison du confinement causé par la pandémie de nouveau coronavirus.

A cette occasion, Euronews s'est entretenu avec deux experts en santé physique et mentale des enfants pour aider à accompagner votre enfant dans cette étape et repérer les signes révélateurs d'une transition difficile.

Pourquoi l'école est-elle importante pour les enfants ?

"Il est vital de faire revenir les enfants à l'école", estime Noel McDermott, psychothérapeute agréé au Royaume-Uni. "Je ne saurais trop insister sur les dégâts que cela causerait si nous les en empêchions. "

En plus de l'éducation formelle qu'ils reçoivent à l'école, M. McDermott explique que les enfants ont besoin des structures sociales élaborées qu'offre l'école, les établissements d'enseignement servant à "combler le fossé entre la maison et le reste du monde".

Sans cela, les enfants risquent de rencontrer des problèmes de développement de la personnalité ou de franchissement d'étapes importantes de leur développement, ajoute-t-il.

Le Dr Guddi Singh, pédiatre du National Health Service (NHS) britannique, fait écho à M. McDermott en affirmant qu'il est important que les enfants aillent à l'école pour leur bien-être social et psychologique, ainsi que pour leur éducation.

Dans une récente déclaration, les médecins en chef du Royaume-Uni ont plaidé pour que les enfants retournent à l'école après les vacances d'été, affirmant que manquer l'éducation présentait un risque bien plus grand pour les étudiants que d'attraper le Covid-19.

"Très peu d'enfants ou d'adolescents, voire aucun, ne subiront de dommages à long terme du Covid-19 du seul fait de leur scolarisation", indiquent-ils dans une déclaration, publiée le 22 août. "Cela doit être mis en perspective avec la certitude d'un préjudice à long terme pour de nombreux enfants et adolescents découlant de la non scolarisation."

Le Dr Guddi Singh ajoute que les risques posés par le coronavirus devraient être évalués par rapport aux avantages pour les enfants de retourner en classe.

Bien que les enfants ne semblent pas être les principales victimes du Covid-19 et qu'ils soient beaucoup moins susceptibles de présenter des symptômes, ils peuvent l'attraper et le transmettre. Et ce même si pour l'instant, les données sont encore insuffisantes sur leur importance en termes de transmission, précise la pédiatre.

Selon elle, il faut s'attendre à une augmentation des taux de transmission en raison du retour des jeunes à l'école. Elle nuance en précisant qu'il reste nécessaire de surveiller les répercussions de cette évolution sur le système de santé d'un pays, par exemple.

Quels sont les signes d'anxiété chez un enfant ?

Les signes qu'un enfant a du mal à faire face ou qu'il se sent anxieux à l'idée de retourner à l'école ne seront pas difficiles à repérer, selon M. McDermott, psychothérapeute.

Bien que ces signes dépendent de l'âge, ils se manifestent souvent sous la forme de ce qui pourrait ressembler à un mauvais comportement pour les adultes.

Des colères, un enfant qui semble renfermé ou le retour de comportements qui avaient disparu, comme sucer son pouce, surtout chez les jeunes enfants, sont autant de signes à surveiller.

Comment remédier aux inquiétudes des enfants face à la reprise ?

M. McDermott recommande de personnaliser votre réponse à ce type de comportement, afin que les enfants se sentent autorisés à ressentir ces émotions.

"J'ai peur et quand j'ai peur, j'ai tendance à être brusque", est une bonne façon d'aborder ce genre de sujet avec un enfant entre quatre et onze ans, explique-t-il.

Plutôt qu'une simple reprise après l'été, cette rentrée va être vécue comme un tout premier jour d'école pour les élèves car tout sera différent des autres années, ajoute-t-il.

Parmi les mesures concrètes que les parents peuvent prendre, on peut citer le fait de donner aux enfants plus de temps pour faire les choses, d'être compréhensif s'ils se sentent anxieux et d'essayer d'inclure des récompenses durant la semaine - "la meilleure récompense pour les enfants étant du temps avec leurs parents" souligne t-il.

Le psychothérapeute fait remarquer que l'attitude des parents a une grande influence sur les sentiments des enfants et il conseille d'essayer de ne pas "se laisser gagner par la peur et l'anxiété afin de ne pas les transmettre à votre enfant ".

Comment s'assurer que votre enfant est en sécurité à l'école ?

Le Dr Singh recommande de prendre le temps de discuter avec les enfants et de leur expliquer les mesures de protection qu'ils peuvent prendre pour protéger leurs proches à leur retour de l'école.

Parmi elles, le lavage régulier des mains à l'eau et au savon pendant au moins 30 secondes, ainsi que le port d'un masque lorsque la distanciation sociale n'est pas possible pour les enfants âgés de 11 ans ou plus, conformément aux derniers conseils de l'OMS.

Pour la pédiatre, les enfants doivent également être informés des symptômes du Covid-19 afin qu'ils puissent encourager les gens à se faire dépister s'ils en présentent.

Elle explique que si l'on indique clairement aux enfants les mesures qu'ils peuvent prendre pour se protéger et protéger les autres, ils se sentiront plus en sécurité et accepteront mieux les changements apportés à leur environnement scolaire.

Pour les parents qui estiment que leur enfant court un risque accru de contracter une maladie grave à cause de coronavirus, comme les enfants souffrant de maladies pulmonaires et cardiaques ou de problèmes respiratoires, le Dr Singh précise qu'il semble que les adultes atteints de ces maladies soient les plus touchés.

Elle recommande aux parents d'ouvrir un dialogue avec l'école : "Contactez l'école et dites-leur : Je crains que mon enfant ne souffre d'asthme, que pouvons-nous faire pour qu'il soit en sécurité ?

D'autres mesures peuvent être prises par les parents pour rendre le retour de leur enfant à l'école aussi sûr que possible, notamment en encourageant les écoles à s'assurer que les salles de classe sont bien ventilées, l'air frais contribuant à stopper la transmission du virus.

Enfin, le Dr Singh recommande également d'examiner le trajet des enfants jusqu'à leur établissement scolaire pour vérifier que le chemin de l'école "ne soit pas vecteur de transmission".

Sources additionnelles • Thomas Seymat