DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Athlétisme : prison ferme pour Lamine Diack, coupable de corruption

euronews_icons_loading
Lamine Diack à l'issue de son procès à Paris, le 16/09/2020
Lamine Diack à l'issue de son procès à Paris, le 16/09/2020   -   Tous droits réservés  Rafael Yaghobzadeh/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

L'ancien patron de l'athlétisme mondial, Lamine Diack a été condamné à de la prison ferme.

Le Sénégalais, âgé de 87 ans, s'est présenté tout de blanc vêtu ce mercredi au tribunal de Paris. Et c'est impassible qu'il a accueilli le verdict : il a été reconnu coupable de corruption active et passive et d'abus de confiance. La peine : quatre ans de prison dont deux ans ferme. Il a aussi écopé d'une amende maximale de 500 000 euros.

Ses avocats ont indiqué qu'ils faisaient appel de ce jugement.

On nous dit qu'il y a abus de confiance, que 15 millions de dollars auraient été détournés par le biais de contrats. Mais ceux qui ont signé le contrat ne sont pas mis en cause. Les bénéficiaires du contrat ne sont pas mise en cause. Parmi ceux qui travaillent avec M. Diack, aucun n'est poursuivi dans le cadre du marketing. Cela est profondément injuste. Nous trouvons que cette justice a voulu faire de la morale et non pas du droit, et c'est dangereux.
Simon Ndiaye
Avocat de Lamine Diack

Lamine Diack a présidé la fédération internationale d'athlétisme pendant plus de 15 ans.

Et c'est à ce poste qu'il aurait agi pour retarder des procédures disciplinaires à l'encontre d'athlètes russes soupçonnés de dopage sanguin.