DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

En Albanie, la deuxième vie des bunkers

euronews_icons_loading
En Albanie, la deuxième vie des bunkers
Tous droits réservés  Gent Shkullaku/Copyright 2016 The Associated Press. All rights reserved. This material may not be published, broadcast, rewritten or redistribu
Taille du texte Aa Aa

C'est une plongée dans les heures sombres de l'Histoire albanaise. Une façon de revivre l'époque communiste, qui a verrouillé pendant près d'un demi-siècle le pays, dirigé d'une main de fer par Enver Hoxha. Ce bunker, situé sous la citadelle de Girokaster, est l'un des 170 000 dont il a ordonné la construction. Un lieu qu'arpentent aujourd'hui les visiteurs.

Ce bunker a été construit dans le plus grand secret. Il dispose d'un kilomètres et demi de tunnels, et devait servir d'abri au commandement militaire en cas d'attaque de la part de puissances étrangères.

"Ce bunker est le plus intéressant de tous ceux que compte l'Albanie", estime Besian Dida, historien et guide, "car contrairement aux autres, il a été construit sous la forteresse de la ville, avec une conception technique très particulière".

Après la chute du communisme, les bunkers albanais ont été laissés à l'abandon pour la plupart d'entre eux. Certains ont aussi fait l'objet de pillages. D'autres ont trouvé une nouvelle vie, transformés en entrepôts, en cafés, voire même en logements.