EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Yémen : l'ONU tire la sonnette d'alarme sur l'aide humanitaire

Selon l’ONU, 24 millions de Yéménites ont besoin d'aide humanitaire
Selon l’ONU, 24 millions de Yéménites ont besoin d'aide humanitaire Tous droits réservés Photo : Hani Mohammed/Copyright 2018 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Photo : Hani Mohammed/Copyright 2018 The Associated Press. All rights reserved.
Par Stephanie Morbois avec avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'ONU dénonce l’attitude de pays qui "ne tiennent pas leur promesse" d'aide humanitaire. Parmi eux figurent, l'Arabie saoudite, les Emirats Arabes Unis et le Koweït qui va finalement débourser 20 millions de dollars.

PUBLICITÉ

Plus de cinq ans après le début de la guerre au Yémen, des enfants meurent chaque jour de malnutrition dans les hôpitaux du pays. Une situation d’autant plus alarmante que le spectre de la famine ne cesse de se rapprocher et que plusieurs pays donateurs n’ont toujours pas honoré leurs promesses d’aide humanitaire. Selon l’ONU, 24 millions de Yéménites, soit plus des deux tiers de la population en ont besoin.

L'ONU a tiré la sonnette d'alarme et dénoncé l’attitude de ces pays qui "ne tiennent pas leur promesse". Parmi les pays visés figurent, l'Arabie saoudite, les Emirats Arabes Unis et le Koweït qui va finalement débourser 20 millions de dollars pour l'aide humanitaire apportée au Yémen. Selon plusieurs diplomates, d'autres pays devraient lui emboîter le pas mais le détail n'a pas été précisé.

Outre la guerre et la famine, le Yémen est également en proie à la pandémie de coronavirus, avec plus de 2000 cas confirmés.

"La situation au Yémen est dramatique. Nous devons mettre fin à la guerre. Nous devons nous assurer que nous entrons dans un processus politique. Et en même temps, nous devons mobiliser des ressources et créer les conditions d'accès pour soutenir la population qui se trouve dans une situation désespérée", a déclaré Antonio Guterres le secrétaire général de l'ONU.

La guerre entre les rebelles Houthis et les forces loyales au gouvernement reconnu par la communauté internationale a tué plus de 100.000 personnes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Nouvelles attaques des rebelles Houthis contre des navires

Une attaque présumée des Houthis provoque un incendie sur un navire dans le golfe d'Aden

L'ONU demande la libération de ses 11 employés arrêtés par les rebelles houthis