DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : tour de vis au Royaume-Uni et en Espagne

euronews_icons_loading
Covid-19 : tour de vis au Royaume-Uni et en Espagne
Tous droits réservés  Michel Euler/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Des Journées du Patrimoine dans un contexte très pesant… À Paris, le Palais de l'Élysée a ouvert ses portes aux visiteurs mais plusieurs autres villes ont renoncé. Avec près de 13 500 cas confirmés, la France a enregistré samedi un nouveau record de contaminations quotidiennes. Testé positif au coronavirus vendredi, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire s'astreint à un isolement de sept jours.

Au Royaume-Uni, le pays européen le plus endeuillé (près de 42 000 morts), le monde de la nuit n'est pas prêt de relancer les platines. Le nombre de cas quotidiens a renoué avec les niveaux d'avril, et des fêtes illégales seraient en partie responsables de ce regain. De nouvelles restrictions sont appliquées en Angleterre et une amende pouvant aller jusqu'à 10 000 livres sterling sera imposée aux Britanniques testés positifs ne respectant pas l'auto-isolement.

En Espagne, c'est à Madrid, l'épicentre de l'épidémie, que des restrictions drastiques vont entrer en vigueur. À partir de lundi, plus de 850 000 résidents des quartiers sud ne pourront sortir de leur quartier que pour des raisons de première nécessité.