DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

France : un important camp de migrants démantelé près de Calais

euronews_icons_loading
Tente de migrants près de Calais - Photo d'archives
Tente de migrants près de Calais - Photo d'archives   -   Tous droits réservés  Thibault Camus/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

En France, les forces de l'ordre ont procédé ce mardi matin au démantèlement d'un camp de migrants situé près de Calais.

D'après les autorités, il s'agit de la plus importante opération de ce genre depuis l'évacuation en 2016 du campement appelé la "Jungle".

De nombreux policiers étaient mobilisés pour encadrer les migrants vers des autocars. Direction des centres d'accueil dans la région des Hauts-de-France. Certains même devaient être conduits dans d'autres régions.

Au cours de l'opération, "plus de 600 personnes isolées, réparties dans 30 bus, ont été prises en charge et transportées vers des centres situés dans la région Hauts-de-France et d'autres régions françaises", selon un communiqué diffusé par la préfecture du Pas-de-Calais. Parallèlement, "34 personnes en situation irrégulière ont été interpellées en vue d'un placement en retenue administrative".

Les ONGs soulignent que ces démantèlements ne servent pas à grand chose, car de nombreux migrants reviennent s'installer là, avec l'espoir de traverser ensuite la Manche.

Pour le préfet du Pas-de-Calais, il est important de s'en prendre, aussi, aux réseaux de passeurs.

Les traversées maritimes suscitent beaucoup d’engouement chez les passeurs. Un migrant qui veut prendre la mer avec un passeur, le passeur lui demande, bonnes conditions de mer, c’est 7 000 euros, mauvaises conditions de mer, 3 000 euros. Je ne sais pas comment ils font pour avoir tout cet argent, mais vous voyez, c’est vraiment l’exploitation de la misère humaine. Il est impératif que l’on démantèle ces structures de passeurs.
Louis Le Franc
Préfet du Pas-de-Calais

Traversées de la Manche

Le nombre d'étrangers qui traversent la Manche a fortement augmenté cette année, notamment ces derniers mois.

Depuis le 1er janvier, au moins 1 317 migrants ont été interceptés par les autorités françaises après avoir tenté de traverser la Manche à l'aide d'embarcations de fortune ou à la nage, selon un décompte de l'AFP.

Les autorités britanniques reprochent à la France de ne pas agir suffisamment contre cette immigration clandestine.