DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Bernard Tapie retourne devant les juges, dans une affaire vieille de presque 30 ans

euronews_icons_loading
Bernard Tapie
Bernard Tapie   -   Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

C'est une affaire vieille de près de 30 ans, et elle connait un nouvel épisode ce lundi. Bernard Tapie, 77 ans, affaibli par un double cancer de l'estomac et de l'oesophage, sera présent au procès dans lequel il est rejugé pour escroquerie. Au coeur des débats, l'arbitrage qui a octroyé à l'homme d'affaires français 403 millions d'euros en 2008 pour solder un vieux litige avec le Crédit Lyonnais.

S'estimant floué par le Crédit Lyonnais lors de la revente de l'équipementier sportif Adidas au début des années 90, Bernard Tapie avait engagé un bras de fer judiciaire avec la banque.

Après dix ans de procédures, un arbitrage avait conclu à une "faute" de la banque et accordé 403 millions d'euros à l'ancien patron de l'Olympique de Marseille.

Cet arbitrage était-il régulier ? Au civil, il a été définitivement annulé pour "fraude", et Bernard Tapie a été condamné à rembourser les millions perçus.

Au pénal, en première instance, le tribunal correctionnel a considéré que l'escroquerie n'était pas caractérisée. Le parquet de Paris a donc fait appel.

Face aux juges, il y aura aussi cinq autres prévenus, dont le patron d'Orange Stéphane Richard. Le procès en appel doit durer jusqu'au 18 novembre.

Cette affaire passionne les Français moins par sa durée que par la personnalité de l'accusé, homme d'affaire flamboyant des années 90, ancien ministre, et même comédien à ses heures. Face aux juges, rongé par la maladie, ce personnage hors du commun livrera sans doute son dernier combat.