EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Victoire disputée en Géorgie à l'issue des élections

Victoire disputée en Géorgie à l'issue des élections
Tous droits réservés AFP
Tous droits réservés AFP
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'heure est à l'incertitude, à l'issue des élections législatives en Géorgie. L'opposition conteste les résultats, qui donnent vainqueur le parti au pouvoir.

PUBLICITÉ

L'heure est à l'incertitude en Géorgie, à l'issue des élections législatives de samedi.

La commission électorale attribuait la victoire au parti au pouvoir, avec un score de 48,5 % contre 45 % pour l'opposition, après le dépouillement des deux tiers des bulletins de vote. Une opposition qui conteste les résultats et appelle à la mobilisation.

"Le parti "Rêve Géorgien" a remporté les élections pour la troisième fois", a déclaré Bidzina Ivanishvili, chef du parti. "Ce que demande notre pays, c'est une équipe solide, et nous l'avons. Les électeurs géorgiens ont appris très vite à faire la part des choses, mais pour les Européens, c'est beaucoup plus long".

L'opposition, emmenée par Mikhaïl Saakachvili, n'a pas dit son dernier mot. L'ancien président géorgien exilé en Ukraine, accuse le parti au pouvoir de "falsifier massivement les résultats", et appelle ses partisans à se mobiliser.

"L'opposition pro-occidentale a triomphé et remporté ces élections", estime Petre Tsiskarishvili, membre du parti Mouvement National Uni. "Il est donc très important que tous les bulletins et tous les bureaux de vote soient maintenant protégés par nos représentants, car ce gouvernement a tendance à manipuler les résultats finaux. Il est donc trop tôt pour se réjouir à ce stade".

Selon la commission électorale, près de 56 % des électeurs se sont rendus aux urnes, mais les résultats définitifs pourraient ne pas être connus avant la fin du mois, en raison de la complexité du processus.

Le scrutin devait permettre de renouveler 120 des 150 sièges parlementaires.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Iran : réformateur contre ultraconservateur pour le deuxième tour de l'élection présidentielle

Royaume-Uni : le vote pour les élections générales est en cours

Elections législatives 2024 : le RN reste en tête des intentions de vote