DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

"Arrêtez d'empoisonner la démocratie de ce pays !", c'est le cri des démocrates aux républicains

euronews_icons_loading
"Arrêtez d'empoisonner la démocratie de ce pays !", c'est le cri des démocrates aux républicains
Tous droits réservés  J. Scott Applewhite/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

"L'élection du 3 novembre a été la plus sûre de l'Histoire des États-Unis".

Comme pour tenter de mettre un terme aux dérives trumpistes, c'est ce que vient d'affirmer la CISA, l'agence de cybersécurité et de sécurité des infrastructures qui dépend du ministère de la sécurité intérieure des États-Unis.

Nancy Pelosi et Chuck Schumer, la présidente de la chambre des représentants et le chef de la minorité démocrate au sénat, ont donc lancé un message aux républicains qui refusent encore de reconnaître la victoire de Joe Biden : "arrêtez d'empoisonner la démocratie de ce pays".

"Arrêtez ce cirque, et mettez-vous au travail sur ce qui compte vraiment pour le peuple américain, sa santé et sa sécurité économique".

"L'élection est terminée. Elle n'était pas serrée. Le président Trump a perdu. Joe Biden sera le prochain président des États-Unis. Kamala Harris sera la prochaine vice-présidente des États-Unis. Républicains du Sénat, arrêtez de nier la réalité. Cessez de semer délibérément et imprudemment le doute sur notre processus démocratique, et commencez à vous concentrer sur le Covid-19. "

Le chef des républicains à la chambre des représentants, Kevin McCarthy, continue en effet de soutenir fermement Donald Trump et ses allégations de fraude, tout en nuançant : il veut attendre la proclamation officielle des résultats de certains états fin novembre.

Le refus de l'administration Trump de reconnaître sa défaite est "un risque grave pour la sécurité nationale", ont mis en garde plus de 150 anciens hauts responsables américains dans une lettre dévoilée par Politico.

Le président sortant Donald Trump avait relayé quelques heures plus tôt sur Twitter des informations infondées selon lesquelles un système électoral, appelé Dominion, avait "effacé" 2,7 millions de votes en sa faveur à travers le pays et en avait réattribué des centaines de milliers à son rival démocrate Joe Biden en Pennsylvanie et dans d'autres Etats.

Aux dernières nouvelles, selon des médias américains, Donald Trump envisagerait de limoger le patron de l'agence gouvernementale CISA, Chris Krebs.