DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Nicolas Sarkozy pour la première fois devant un tribunal pour corruption

euronews_icons_loading
Nicolas Sarkozy en octobre 2020
Nicolas Sarkozy en octobre 2020   -   Tous droits réservés  Valery Hache/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

C'est la première fois qu'un ancien président français comparaît devant un tribunal pour corruption. Nicolas Sarkozy est attendu par les juges de correctionnelle ce lundi dans l'affaire dite "des écoutes".

Après le rejet de plusieurs recours, la Cour de cassation a validé définitivement l'année dernière le renvoi de l'ancien chef d'Etat qui devra répondre de corruption et trafic d'influence. A ses côtés sont également poursuivis son avocat, Thierry Herzog, et un haut magistrat, Gibert Azibert.

Nicolas Sarkozy et son avocat sont soupçonnés d'avoir, en 2014, obtenu des informations protégées par le secret judiciaire dans l'affaire Bettencourt, qui mettait alors en cause l'ancien président. Le juge Azibert est soupçonné d'avoir joué les informateurs en échange d'un poste à Monaco.

En mars 2016, la Cour de cassation avait validé l'utilisation, contestée, des écoutes téléphoniques rélisées sur Nicolas Sarkozy et son avocat.

Un procès qui va commencer dans une ambiance tendue, les deux principaux syndicats de magistrats ayant dénoncé ce vendredi les récentes "attaques" de Nicolas Sarkozy contre les juges d'instruction.