EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Covid-19 : le système de santé russe est en train de craquer

Covid-19 : le système de santé russe est en train de craquer
Tous droits réservés Pavel Golovkin/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Pavel Golovkin/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En Russie, les cas de coronavirus flambent à nouveau. Résultat : l'hôpital est en train de craquer et le président Vladimir Poutine accuse les gouverneurs régionaux.

PUBLICITÉ

Des malades allongés dans les couloirs de l'hôpital de Tomsk en Sibérie faute de lits disponibles.

Le système de santé russe est soumis à une forte pression, le nombre de personnes touchées par le coronavirus a plus que doublé depuis début octobre et le nombre de décès atteint des records. Pour autant le Kremlin n'entend pas verrouiller l'ensemble du pays, il préfère insister sur les gestes barrières. Dans la république de Bouriatie en Sibérie, l'hôpital est en train de craquer explique le médecin chef de l'hôpital d'Oulan-Oudé Tatyana Symbelova :

"Sans l'auto-isolement et la distanciation sociale, nous ne pouvons pas gérer cette situation. Pour les soins aux patients hospitalisés, nous disposons d'un établissement supplémentaire, où nous avons jusqu'à 30 patients hospitalisés par jour, et les soins intensifs sont déjà pleins".

Dans cette crise sanitaire, Vladimir Poutine pointe du doigts les gouverneurs régionaux à qui il a délégué le pouvoir d'imposer des restrictions. Mais ces derniers ne sont pas habitués à prendre des décisions de manière indépendante.

"Ils ne veulent pas prendre la responsabilité de déranger les gens, de mettre en place des restrictions impopulaires, et ils ne veulent pas non plus continuer à prendre la responsabilité quand les choses vont mal. Il est très pratique d'avoir des gouverneurs régionaux à blâmer pour ce qui se passe" souligne Judy Twigg, professeur de sciences politiques à l'université du Commonwealth de Virginie aux Etats-Unis.

Au total, la Russie enregistre plus de 2 millions de cas et plus de 35 000 décès.

Sources additionnelles • AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Italiens hésitants face aux vaccins anti-Covid

Poutine menace de livrer aussi des missiles "à d'autres" pays pour frapper l'Occident

No Comment : une chaleur anormale à Saint-Pétersbourg, en Russie