This content is not available in your region

Diego Maradona, légende du football argentin, est mort chez lui, il venait d'avoir 60 ans

Access to the comments Discussion
Par Joël Chatreau
euronews_icons_loading
Maradona brandissant le trophée de la Coupe du monde de football, après la victoire de l'Argentine 3-2 sur la RFA, le 29 juin 1986 à Mexico
Maradona brandissant le trophée de la Coupe du monde de football, après la victoire de l'Argentine 3-2 sur la RFA, le 29 juin 1986 à Mexico   -   Tous droits réservés  CARLO FUMAGALLI/AP Photo

Un immense champion international de football, dans le même temps personnalité très controversée en proie à plusieurs démons, vient de faire une sortie brutale du terrain. Diego Maradona, joueur prodige de l'équipe nationale d'Argentine pendant 17 ans puis entraîneur de cette même équipe, est mort d'une crise cardiaque ce mercredi à son domicile dans la banlieue de Buenos Aires.

Le champion du monde de 1986 au Mexique avait fêté ses 60 ans le 30 octobre dernier. Mais au début de ce mois de novembre, il avait dû être opéré d'un hématome à la tête, et il se trouvait toujours en convalescence.

La nouvelle du décès de Maradona plonge évidemment son pays, où il était considéré comme un dieu vivant, dans une tristesse infinie. Le gouvernement argentin a d'ailleurs décrété sans attendre trois jours de deuil national en sa mémoire. Mais le monde entier est également ému par cette disparition, même si l'étoile du ballon rond était depuis longtemps tombée du firmament à cause de ses nombreux excès, principalement sa dépendance à la cocaïne et à l'alcool et ses liens présumés avec la mafia de Naples, la Camorra.

"J'espère qu'un jour nous pourrons jouer ensemble au ciel"

Un autre monument du football, le triple champion du monde brésilien Pelé, a fait part de sa tristesse à la suite du décès de son "grand ami". Il a posté un message sur Instagram :

Quelle triste nouvelle. J'ai perdu un grand ami et le monde a perdu une légende. Il y a beaucoup à dire, mais pour l'heure, que Dieu donne de la force à ses proches. J'espère qu'un jour nous pourrons jouer ensemble au ciel
Pelé

"Diego est éternel"

"Un jour très triste pour tous les Argentins et pour le football. Il nous laisse mais il ne s'en va pas, parce que Diego est éternel. Je garde en moi tous les beaux moments vécus avec lui et voudrais en profiter pour transmettre mes condoléances à toute sa famille et amis.", a réagi à l'annonce de la mort de Maradona son compatriote Lionel Messi.

"Repose en paix, crack"

Et le quintuple Ballon d'or portugais Cristiano Ronaldo a pour sa part publié sur son compte Twitter une photographie en noir et blanc sur laquelle il pose fièrement aux côtés de Diego Maradona :

Cristiano Ronaldo a écrit sur son tweet :

Aujourd'hui je dis au revoir à un ami et le monde dit au revoir à un génie éternel. Un des meilleurs de tous les temps. Un magicien inégalable. Il part trop tôt, mais laisse un héritage sans limite et un vide qui ne sera jamais comblé. Repose en paix, crack. Tu ne seras jamais oublié

"Toujours éternel dans nos cœurs"

La sélection argentine pleure la disparition de son éternel n°10. En 1986, l'Albiceleste, portée par un Maradona de génie, avait décroché sa deuxième étoile au Mexique.

"Diego, tu seras toujours éternel dans nos cœurs. Merci pour tout."

Boca Juniors, le populaire club de Buenos Aires où le "Pibe de oro" ("Le gamin en or") avait débuté sa carrière, lui rend hommage sobrement : "Remerciements éternels. Eternel Diego"

Le Napoli, avec lequel Diego Maradona a gagné deux fois le championnat d'Italie et une coupe de l'UEFA, lui écrit : "Pour toujours. Ciao Diego"

L'UEFA a fait observer une minute de silence dès mercredi soir, et ce sera encore le cas ce jeudi, avant "tous les matches" de la Ligue des Champions et de la Ligue Europa.

Commentaire TV : Olivier Peguy