DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'Allemagne prolonge ses restrictions sanitaires et prône l'interdiction des séjours de ski à Noël

euronews_icons_loading
L'Allemagne prolonge ses restrictions sanitaires et prône l'interdiction des séjours de ski à Noël
Tous droits réservés  Claudio Furlan/LaPresse
Taille du texte Aa Aa

L'épidémie de Covid-19 phagocyte tout, partout. L'Allemagne vient de prolonger ses restrictions sanitaires. Après sept heures de consultations avec les Länder, la chancelière Angela Merkel a déclaré :

"Les mesures prises le 28 octobre ont toutes été prolongées, pour l'instant jusqu'au 20 décembre, et nous supposons, et le gouvernement fédéral et les Länder sont d'accord sur ce point, qu'en raison du très haut niveau de contamination, les restrictions devront se poursuivre jusqu'au début du mois de janvier".

Bars, restaurants, lieux culturels ou encore clubs de sports devraient ainsi rester fermés jusque-là. L'accès aux magasins sera également restreint.

Des rassemblements de dix personnes maximum seront toutefois autorisés sur une courte période pour les célébrations de Noël.

Et l'aéroport Tegel de Berlin, fermé depuis le 8 novembre, pourrait être l'un des sites choisis par l'Allemagne pour vacciner au moins 20 000 personnes par jour contre le coronavirus. Plusieurs autres sites sont en cours d'évaluation.

Mais d'ici à ce que les vaccins anti-Covid soient disponibles, la chancelière allemande réclame aussi l'interdiction des séjours de ski en Europe.

Comme l'Allemagne et la France, l'Italie, penche aussi pour le report de l'ouverture des stations de ski. Toute chance de partir en pause hivernale comme le font habituellement de nombreux Italiens pendant les vacances de Noël, a été quasiment anéantie.

Le Premier ministre Giuseppe Conte a été clair : "Nous ne pouvons pas nous le permettre".

Le nombre de décès dus au virus est en baisse, 722 contre 853 la veille, mais les contaminations continuent d'augmenter.

En France, malgré une forte augmentation des cas de Covid-19 au cours des dernières 24 heures, le confinement devrait commencer à s'alléger ce weekend avec la réouverture des commerces "non essentiels" tels que les coiffeurs et les magasins de vêtements.

Mais il n'y a pas de quoi réjouir les restaurateurs dont les établissements doivent rester fermés jusqu'au 20 janvier.

En Autriche, on espère qu'un programme de tests de masse permettra au pays de sortir du confinement, même s'il est plus léger qu'en France. Les Autrichiens veulent aussi fêter Noël en famille et aller au ski. Sur ce dernier point, ils pourraient être exaucés.

Les prochaines semaines seront critiques pour les autorités sanitaires.