EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Vaccin anti-Covid : Pfizer/BioNTech a déposé sa demande auprès de l'Agence européenne du médicament

Vaccin anti-Covid : Pfizer/BioNTech a déposé sa demande auprès de l'Agence européenne du médicament
Tous droits réservés Bebeto Matthews/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Bebeto Matthews/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'Agence devrait dire d'ici la fin du mois si elle recommande sa mise sur le marché. Elle devrait se prononcer le 12 janvier sur le candidat vaccin de Moderna.

PUBLICITÉ

Une formalité de plus franchie pour l'alliance germano-américaine Pfizer/BioNtech. Elle a déposé la demande d'autorisation pour son candidat vaccin contre le Covid-19 auprès de l'Agence européenne du médicament. L'agence a de son côté fixé les dates des réunions décisives : le 29 décembre (au plus tard) pour Pfizer/BioNtech, et le 12 janvier pour son concurrent américain Moderna.

Si les évaluations sont alors sont positives, ce sera à la Commission européenne d'accorder des autorisations conditionnelles pour ces deux vaccins, qui pourront dès lors être administrés aux Européens.

Selon les résultats des essais cliniques, ils sont tous deux efficaces à environ 95 %.

« Ce sera un pas de géant vers le retour à une vie normale, a assuré la présidente de la Commission Ursula von der Leyen. En d'autres termes, je veux juste dire qu'il y a une lumière au bout du tunnel, mais nous devons maintenir la discipline jusqu'à ce que nous arrivions enfin à la vaccination, qui est le moyen approprié pour éradiquer ce virus. »

Les vaccins Pfizer et Moderna, qui sont parallèlement en cours d'évaluation aux États-Unis, sont les premiers à utiliser une nouvelle technologie fondée sur l'ARN messager, qui impose des conditions de conservation à très basse température, ce qui ne manque pas de poser des défis logistiques.

Celui d'AstraZeneca, en association avec l'université d'Oxford, est un peu moins efficace mais sa conservation est aussi moins contraignante.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Une commune belge devenue d’intérêt mondial contre le coronavirus

Covid-19 : un plan de vaccination en cinq phases sur le territoire français

Distribution des vaccins anti-Covid 19 : un défi majeur pour le fret aérien