DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : le vaccin Pfizer/BioNTech approuvé pour une utilisation au Royaume-Uni

euronews_icons_loading
Photo d'illustration
Photo d'illustration   -   Tous droits réservés  JOEL SAGET/AFP
Taille du texte Aa Aa

Le vaccin contre le Covid-19 de Pfizer/BioNTech, a été autorisé au Royaume-Uni, où il sera disponible dès "la semaine prochaine", a annoncé un porte-parole du gouvernement ce mercredi. Le Royaume-Uni devient donc le premier pays au monde à autoriser le vaccin développé conjointement par les firmes américaine et allemande.

"Nous avons reçu la première autorisation mondiale pour un vaccin contre le Covid-19,avec l'aval du MHRA accordant une autorisation d'utilisation au Royaume-Uni. D'autres décisions réglementaires pourraient suivre en 2020". BioNTech

"Le gouvernement a accepté aujourd'hui la recommandation de l'Agence indépendante de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA) d'approuver l'utilisation du vaccin contre le Covid-19 de Pfizer / BioNTech.", a déclaré un porte-parole du ministère britannique de la Santé, indiquant que "le vaccin sera disponible dans tout le Royaume-Uni à partir de la semaine prochaine."

"Le Royaume-Uni a approuvé l'utilisation du premier vaccin contre le Covid-19. Le vaccin de Pfizer et BioNTech répond aux normes strictes de sécurité, de qualité et d'efficacité de l'organisme de réglementation.", ministère britannique des Affaires (BEIS)

Ce feu vert des autorités britanniques "fait suite à des mois d'essais cliniques rigoureux et d'une analyse approfondie des données par des experts MHRA qui ont conclu que le vaccin répondait à ses normes strictes de sécurité, de qualité et d'efficacité", a expliqué ce même porte-parole du ministère.

Le ministre de la Santé, Matt Hancock, s'est félicité dans un message sur Twitter que "le Royaume-Uni est le premier pays au monde à disposer d'un vaccin approuvé cliniquement".

L'agence britannique du médicament (MHRA) a assuré ce mercredi avoir approuvé le vaccin Pfizer/BioNTech contre le Covid-19, une première dans le monde occidental, de la manière "la plus rigoureuse" et sans précipitation.

"Des équipes distinctes ont travaillé en parallèle de la manière la plus rigoureuse sur ce vaccin, sans négliger aucun aspect", a déclaré June Raine, la directrice du MHRA lors d'une conférence de presse.

L'Agence européenne des médicaments (EMA) doit pour sa part se prononcer le 29 décembre "au plus tard" sur le vaccin du tandem américano-allemand et d'ici au 12 janvier sur celui du concurrent américain Moderna, qui affichent tous deux un taux d'efficacité proche de 95%.

De l'autre côté de l'Atlantique, l'Agence américaine des médicaments (FDA) a aussi été sollicitée par Pfizer/BioNTech et, depuis lundi, par Moderna.

En cas de feu vert, les deux vaccins pourraient être disponibles dès ce mois-ci aux Etats-Unis, le pays qui paie le plus lourd tribut humain à la pandémie avec 270 450 morts.