DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les Etats-Unis tombent dans un puits sans fond de Covid-19 : 2 500 morts durant 5 jours de suite

Access to the comments Discussion
Par Joël Chatreau
Rudy Giuliani, l'avocat de Donald Trump, au quartier général de la campagne républicaine à Washington, le 19 novembre 2020
Rudy Giuliani, l'avocat de Donald Trump, au quartier général de la campagne républicaine à Washington, le 19 novembre 2020   -   Tous droits réservés  Jacquelyn Martin/AP
Taille du texte Aa Aa

L'un des tout derniers défenseurs de Donald Trump dans son combat, perdu depuis longtemps, pour dénoncer la victoire de Joe Biden à la présidentielle américaine vient à son tour d'être attrapé par le Covid-19 : Rudy Giuliani, ancien maire de New York qui s'est transformé en avocat omniprésent du locataire sortant de la Maison Blanche, a été testé positif au coronavirus. Gros fumeur et âgé de 76 ans, il se trouve dans la catégorie des personnes à risques. Selon plusieurs médias américains, il serait hospitalisé à Washington.

Alors que le virus mortel n'a jamais été aussi virulent aux Etats-Unis, même au paroxysme de la première vague de la pandémie au printemps dernier, les détracteurs de Giuliani estiment qu'il a bien cherché ce qui lui arrive. Comme son maître à penser, il refuse systématiquement de porter un masque.

Néanmoins, depuis un mois, l'avocat est constamment sur la route, faisant des bonds d'Etat en Etat pour contester la victoire démocrate... en vain puisqu'elle a été officialisée le 7 novembre dernier, et que les rejets des plaintes par les tribunaux sont prononcés les uns après les autres, inexorablement.

"Nous poursuivrons la tâche", signé Trump

Donald Trump n'a pas manqué de souhaiter un prompt rétablissement à Rudy Giuliani sur son compte Twitter adoré, utilisant le mot "démasquer" - ce qui est plutôt drôle - pour décrire les efforts effectués par son défenseur en chef afin de dénoncer l'élection de Joe Biden.

Voici la traduction de ce tweet :

Rudy Giuliani, de loin le meilleur maire de l'histoire de New York, et qui a travaillé sans relâche pour démasquer l'élection la plus corrompue (et de loin !) de l'histoire des Etats-Unis, a été testé positif au virus chinois.

Remets-toi vite Rudy, nous poursuivrons la tâche !!!
Donald Trump

Une liste infinie de "sans-masques" testés positifs

La liste des membres de l'entourage familial et politique de Donald Trump qui ont contracté le Covid-19, tout comme le 45ème président d'ailleurs, s'allonge sans cesse : la Première dame, Melania Trump, en a fait partie en premier lieu, ainsi que ses fils, Barron et Donald Jr. .

Le fils de Rudy Giuliani, Andrew de son prénom, a été infecté le mois dernier ; le chef de cabinet du président sortant, Mark Meadows, et son chef de campagne, Bill Stepien, n'y ont pas échappé ; la porte-parole du chef de l'Etat, Kayleigh McEnany, ses conseillers, Hope Hicks et Chris Christie, et la présidente du Parti républicain, Ronna McDaniel, ont de même été touchés. Et cela risque de continuer, tant que ces pourfendeurs du masque s'enfermeront dans leur inconscience collective...

Cinq jours consécutifs avec plus de 2 500 morts

A la Maison Blanche même, le vent a tourné et la dialectique a changé. La professeure Deborah Birx, qui y coordonne la cellule de crise contre le Covid-19, rappelle sans aucun repos que le port du masque est essentiel pour lutter contre la maladie. Ce dimanche, elle s'est énervée :

J'entends des gens répéter comme des perroquets que les masques ne marchent pas. Ils ont tort !
Deborah Birx

Les records atteints ces derniers jours aux Etats-Unis sont loin d'être glorieux. Le plus terrible est celui de la mortalité : plus de 2 500 décès au quotidien ont été recensés durant 5 jours de suite, du jamais vu depuis que le coronavirus est entré sur le territoire américain.