DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

A Venise, l'art de la perle de verre pourrait rejoindre le patrimoine culturel de l'UNESCO

euronews_icons_loading
l'art de la perle de verre
l'art de la perle de verre   -   Tous droits réservés  AP Photo
Taille du texte Aa Aa

Sur l'île de Murano, dans la lagune de Venise, se perpétue un artisanat d'antan, celui de la perle de verre.

A l'aide d'un élément, le feu, et d'une matière, le verre, ce savoir-faire unique pourrait bientôt obtenir la reconnaissance internationale en rejoignant la liste du patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO. La candidature de l'art de la perle de verre est portée par l'Italie et la France.

"Nous espérons que cette candidature aboutira d'autant que Venise s'apprête à fêter les 1 600 ans de sa création", souligne Ermelinda Damiano, la présidente du Conseil municipal de Venise.

Selon la légende, Marco Polo aurait à son retour d'Asie préconisé l'utilisation de perles de verre pour lancer un commerce florissant avec les peuples d'Orient. Les perles de verre étaient aussi achetées en grand nombre à Venise par les pèlerins chrétiens en route vers Jérusalem.

La méthode de fabrication revêt différentes formes, dont celle consistant à fondre au chalumeau des baguettes de verre en les enroulant sur un mandrin. Il en résulte des perles offrant une variété de couleurs, de formes et de tailles.