EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Nigéria : Boko Haram revendique le rapt des lycéens

Capture d'écran d'une vidéo du groupe Boko Haram montrant son chef Abubakar Shekau - le 2 janvier 2018
Capture d'écran d'une vidéo du groupe Boko Haram montrant son chef Abubakar Shekau - le 2 janvier 2018 Tous droits réservés HANDOUT/AFP or licensors
Tous droits réservés HANDOUT/AFP or licensors
Par Olivier Peguy avec AFP, AP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

333 lycéens, enlevés le week-end dernier, sont toujours officiellement portés disparus. Le chef du groupe djihadiste Boko Haram a revendiqué le kidnapping.

PUBLICITÉ

Au Nigéria, le groupe Boko Haram a revendiqué l'enlèvement de centaines de lycéens le week-end dernier. Le chef de ce groupe djihadiste, Abubakar Shekau, l'a indiqué dans un message audio, diffusé ce mardi.

Ce kidnapping massif avait d'abord été attribué à des bandits armés, agissant simplement pour gagner de l'argent avec des rançons.

La revendication de Boko Haram donne un relief plus inquiétant à cet enlèvement. Cela témoigne de l'influence grandissante de ce groupe djihadiste sur le plan territorial.

Le kidnapping s'est produit à Kankara, une ville située dans le Nord-Ouest du Nigéria, une région a priori éloignée du bastion traditionnel de Boko Haram.

Des hommes armés à moto ont fait irruption dans la nuit de vendredi à samedi, dans un lycée de la ville.

Ils ont emmené plusieurs centaines de jeunes. Certains ont réussi à s’échapper. Mais au moins 333 adolescents sont toujours officiellement portés disparus.

Depuis, de nombreuses écoles de la région sont fermées.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Attaques meurtrières au Nigeria : près de 200 villageois assassinés

Plus de 1 300 morts lors du pèlerinage du Hadj, cette année, en Arabie saoudite

Arabie saoudite : au moins 19 personnes sont mortes pendant le pèlerinage du Hadj