DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Mourir peut attendre, Tenet ou Mulan : les films 2020 chahutés par la pandémie

Access to the comments Discussion
Par Frédéric Ponsard
euronews_icons_loading
euronews
euronews
Taille du texte Aa Aa

C'est une année qui pour le cinéma, avait commencé sous les meilleurs auspices avec "1917", un film de guerre choc réalisé par le réalisateur de plusieurs James Bond, Sam Mendes. Le film a remporté sept prix Bafta en Angleterre dont ceux du meilleur film et de la meilleure réalisation.

Mais aux Oscars, c'est un Sud-Coréen inconnu du grand public, Bong Joon-ho qui remporte à la surprise générale, l'Oscar du meilleur film et trois autres Oscars pour "Parasite". Un succès historique.

Report du dernier James Bond

Et puis, coup de tonnerre sur Hollywood et le monde du cinéma : Universal Pictures annonce que la date de sortie du 25ème James Bond "Mourir peut attendre" réalisé par Cary Joji Fukunaga initialement prévue pour avril 2020 est reportée. Sortir peut attendre... Le film est annoncé pour le printemps 2021 si rien ne change d'ici là !

Tenet et Drunk résistent

Le seul grand blockbuster à avoir pris le risque de sortir en temps de pandémie est "Tenet" de Christopher Nolan, produit par Warner qui finalement s'en mordra les doigts, faute de revenus suffisants...

À la fin de l'été, entre deux confinements, le film du réalisateur danois Thomas Vinterberg ("Festen") a apporté au public un peu de fun avec "Drunk". Le film est sorti dans la plupart des pays européens et a rencontré un bon succès critique et public.

En octobre, le réalisateur a confié à euronews sa satisfaction. "Il y a une grande envie d'aller au cinéma, les gens affluent dans les salles et ça marche," a estimé Thomas Vinterberg. "Le nombre de cas de coronavirus diminue, les gens se précipitent dans les cinémas, donc c'est bien, c'est vraiment possible," a-t-il souligné.

Sorties sur plateformes de streaming

D'autres films ne sont pas passés au grand écran comme "Pinocchio" de Matteo Garrone qui n'est sorti qu'en Italie, puis directement en VOD ou sur plateforme.

2020 est une année charnière pour les films et surtout pour le cinéma, qui est confronté à la concurrence des différentes plateformes de streaming.

Disney, par exemple, n'a pas hésité à sortir son dernier "Mulan" de Niki Caro directement sur Disney+, conservant seulement une sortie en salles en Chine, le nouvel eldorado du cinéma.

Sa filiale Pixar a fait de même avec "Soul" de Pete Docter et Kemp Powers qui ne sortira pas dans les salles de cinéma, mais sera disponible sur plateforme pour Noël. Les temps changent !