DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : vers un troisième confinement en France ?

euronews_icons_loading
Covid-19 : vers un troisième confinement en France ?
Covid-19 : vers un troisième confinement en France ?   -   Tous droits réservés  Michel Euler/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Des élus locaux plaident pour un confinement localisé, alors que la situation s'aggrave en Bourgogne-Franche-Comté et dans le Grand Est, à l'approche du Nouvel An. Emmanuel Macron réunissait un conseil de défense ce mardi matin.

Jamais deux sans trois : c'est un proverbe qui pourrait bientôt s'appliquer aux mesures sanitaires prises en France. Signe de l'inquiétude de l'État face à la situation de la pandémie de Covid-19 dans le pays, le président de la République Emmanuel Macron réunissait un conseil de défense ce mardi matin.

La campagne de vaccination a commencé dans le pays, mais ses effets ne se feront pas sentir avant plusieurs mois. Car pendant la première phase, seuls les établissements pour personnes âgées et leurs personnels soignants vulnérables sont concernés.

En attendant, les indicateurs ne s'améliorent pas, bien au contraire. Sur les sept derniers jours, 12 000 nouveaux cas ont été recensés en moyenne chaque jour. C'est plus que l'objectif de 5 000 fixé par Emmanuel Macron fin novembre.

La situation est particulièrement inquiétante en Bourgogne-Franche-Comté et dans la région Grand Est. Dans certains départements, le taux d'incidence est au moins deux fois plus élevé que la moyenne nationale. Et le nombre d'hospitalisations pour Covid-19 augmente.

Euronews
Covid-19 : vers un troisième confinement en France ?Euronews
Euronews/ données Santé Publique France
Covid-19 : vers un troisième confinement en France ?Euronews/ données Santé Publique France

Un confinement localisé "inéluctable" ?

Le Nouvel An et les réunions privées font craindre une aggravation de la situation. Un couvre feu est en vigueur pour la Saint-Sylvestre. Mais devant le risque de voir certains le contourner, faut-il aller plus loin dans les restrictions ? La France va-t-elle suivre l'Autriche ou Israël sur la voie d'un reconfinement ?

Plusieurs possibilités s'offrent donc au gouvernement : l'option d'un troisième confinement, qui n'a pas été écartée par le ministre de la Santé Olivier Véran. Reste à savoir s'il sera généralisé ou localisé, s'il sera mis en place, avant ou après le Nouvel An.

"La question se pose d'avoir recours à un nouveau confinement, peut-être localisé", a déclaré à l'AFP Jean Rottner, président (LR) de la région Grand Est, qui dit avoir "longuement analysé la situation hier (dimanche) avec Olivier Véran", le ministre de la Santé. "À quelle échelle? La région, le département, une métropole, ce sont des questions que nous nous sommes posées avec le ministre et qui seront je pense discutées demain (mardi) devant le Président de la République", a-t-il ajouté.

"S'il y a une décision à prendre, j'espère qu'elle sera prise demain et qu'on n'attendra pas une semaine de plus", a-t-il conclu. Un peu plus tôt, le maire (PS) de Nancy, Mathieu Klein, avait déjà jugé qu'un reconfinement local était "inéluctable".

Le gouvernement sera dans tous les cas confrontés à une lassitude grandissante des Français à l'égard des restrictions et à la colère de certains commerces, comme les restaurants et les bars, mais aussi les lieux culturels, qui sont fermés depuis fin octobre. L'espoir de d'une réouverture le 20 janvier, qui avait été conditionnée à l'évolution de la situation sanitaire, s'éloigne donc de jour en jour.