EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

L'UE annonce un accord pour l'achat de 300 millions de doses de plus du vaccin Pfizer-BioNTech

L'UE annonce un accord pour l'achat de 300 millions de doses de plus du vaccin Pfizer-BioNTech
Tous droits réservés Francisco Seco/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Francisco Seco/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Commission européenne annonce qu'un accord a été trouvé pour l'achat de 300 millions de doses de plus du vaccin Pfizer-BioNTech.

PUBLICITÉ

L'Union européenne passe à la vitesse supérieure dans son acquisition de vaccins pour tenter d'enrayer la pandémie de Covid-19. Elle a conclu un accord pour acheter 300 millions de doses supplémentaires du vaccin Pfizer-BioNTech, ce qui revient à doubler la quantité déjà commandée. L'annonce en a été faite ce vendredi par la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen.

L'autre vaccin autorisé dans l'UE est celui de Moderna et d'autres devraient suivre, a assuré la présidente de la Commission Ursula von der Leyen.

"Avec l'autorisation de ces deux vaccins, nous avons déjà sécurisé une quantité de doses nécessaires pour vacciner 380 millions d'Européens, cela représente plus de 80% de la population européenne. Et d'autres vaccins suivront dans les semaines et les mois à venir", a dit la cheffe de l'exécutif européen.

La propagation du variant britannique du coronavirus inquiète également. En France, un centre gériatrique près de Rennes a été suspecté d'être un nouveau cluster de cette souche. Ce n'était finalement pas le cas. Pour David Nabarro, expert à l'OMS, les variantes ne changent pas la manière de lutter contre le virus.

"Je tiens à souligner que cela ne change rien à ce que nous faisons. Il faut toujours appliquer les précautions de base pour éviter la propagation. Et toutes les premières données suggèrent - et je dis bien "suggèrent" - que les mesures préventives, en particulier les vaccins qui sont actuellement mis en place, sont susceptibles d'être efficaces contre toutes les variantes qui ont été examinées", dit-il.

Un sommet de l'UE sur la coordination entre les 27 face à la crise est prévu le 21 janvier par visioconférence. Par ailleurs, l'Agence européenne des médicaments annonce une possible décision sur le vaccin AstraZeneca d'ici fin janvier. 

Enfin, l'EMA recommande désormais l'utilisation d'une dose supplémentaire par flacon du vaccin Pfizer/BioNTech, passant de cinq à six doses, ce qui augmente les capacités de vaccination de 20%.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

UE : l'Ukraine salue l'ouverture des négociations d'adhésion

Le PPE ne cherchera pas à conclure un accord avec Giorgia Meloni, selon les chrétiens-démocrates

Les Européens votent ce samedi dans plusieurs pays avant la grande mobilisation de dimanche