DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La Joconde à l'isolement

Access to the comments Discussion
Par Olivier Peguy avec AFP, AP
euronews_icons_loading
Le célèbre tableau "La Joconde", que des millions de visiteurs viennent d'ordinaire photographier, dans le musée parisien du Louvre, le 08/01/2021
Le célèbre tableau "La Joconde", que des millions de visiteurs viennent d'ordinaire photographier, dans le musée parisien du Louvre, le 08/01/2021   -   Tous droits réservés  MARTIN BUREAU/AFP or licensors
Taille du texte Aa Aa

Une pyramide déserte, vide. Spectacle étrange sur cette esplanade d'ordinaire remplie de files d'attente aussi longues que multilingues. Mais cette scène est devenue fréquente au Louvre comme dans tous les musées.

Ces établissements subissent de plein fouet les conséquences de la crise sanitaire. Une fréquentation en baisse de 70% sur l'année écoulée. Les quelques mois où le Louvre a été ouvert, il a accueilli 2,7 millions de visiteurs. On est loin, très loin du record de 2018, quand 10,2 millions de personnes s'étaient pressés pour admirer la Joconde et les autres chefs d’œuvres exposés dans ce musée.

Des frontières longtemps fermées, donc pas ou très peu de touristes étrangers. Or, Américains, Chinois ou Japonais constituent les 3/4 des visiteurs en temps normal.

Alors c'est vrai que le public français, incité à venir, a répondu présent, au Louvre comme dans de nombreux autres sites culturels. Mais cela ne suffit pas pour compenser les pertes financières. Des pertes de recettes qui s'élèvent à 90 millions d'euros pour le Louvre.

Les responsables de ces établissements plaident pour une réouverture rapide.

Mais, compte tenu de l'actuelle situation sanitaire, une réouverture des musées n'est pas à l'ordre du jour avant fin janvier, au mieux, a indiqué le chef du gouvernement français.