Guatemala : répression d'une caravane de migrants venue du Honduras

Guatemala : répression d'une caravane de migrants venue du Honduras
Tous droits réservés Sandra Sebastian/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Fuyant la misère, des milliers de marcheurs font route vers les Etats-Unis. Ils ont été stoppés par un cordon policier à Vado Hondo ce dimanche

PUBLICITÉ

Un face-à-face impressionnant. Au Guatemala, des milliers de migrants venus du Honduras voisin et en route pour les États-Unis ont été stoppés par un cordon de policiers. C'était ce dimanche dans la ville de Vado Hondo. Les forces de l'ordre guatémaltèques ont fait usage de gaz lacrymogène et de coups de matraque.

Près d'un millier de marcheurs auraient été interceptés et renvoyés dans leur pays. Des milliers d'autres vont tenter de poursuivre leur route. Le Mexique a envoyé des renforts policiers à sa frontière avec le Guatemala.

Fuyant la misère, les marcheurs étaient partis vendredi à l'aube de San Pedro Sula, cœur industriel du Honduras. Un caravane de 9 000 personnes, répartie en plusieurs groupes, a passé le poste-frontière d'El Florido dans la soirée et samedi matin. La police avait alors été débordée par le flots de migrants. Les autorités redoutent un risque sanitaire alors que plusieurs cas de Covid-19 ont été enregistrés parmi eux.

Depuis octobre 2018, plusieurs caravanes de migrants ont tenté d'entrer aux Etats-Unis, mais ils se sont heurtés aux milliers de gardes-frontière et militaires américains positionnés à la frontière avec le Mexique.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guatemala : malgré les embûches, Bernardo Arévalo investi président

Présidentielle au Guatemala : Sandra Torres Casanova en tête (résultats partiels)

À Belfast, les proches des victimes du conflit nord-irlandais contestent une loi d'amnistie