DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Crise politique en Italie : Mario Draghi appelé à l'aide par le président de la République

euronews_icons_loading
Crise politique en Italie : Mario Draghi appelé à l'aide par le président de la République
Tous droits réservés  TOBIAS SCHWARZ/AFP or licensors
Taille du texte Aa Aa

Mario Draghi, ancien chef de la Banque centrale européenne, l'homme qui est crédité d'avoir sauvé la zone euro en 2012 en pleine crise de la dette, a été appelé à l'aide par le président italien.

Sergio Mattarella, qui a un rôle d'arbitre en cas de crise politique, a convoqué Mario Draghi ce mercredi au Palais du Quirinal.

Mardi soir, il a dit souhaiter voir se former un gouvernement de "haut niveau" à même "d'affronter les graves crises actuelles : sanitaire, sociale, économique".

Tout en lançant un appel à tous les partis politiques pour qu'ils soutiennent ce gouvernement, le président italien a également exclu la tenue d'élections anticipées en pleine pandémie.

Ces déclarations sont intervenues juste après l'annonce que les consultations en vue de la reconduction de la coalition sortante menée par Giuseppe Conte, composée du Parti démocrate (PD, centre-gauche), du Mouvement 5 Etoiles (antisystème) et du petit parti Italia Viva (IV) de Matteo Renzi, avaient échoué.

Giuseppe Conte a été contraint à la démission mardi dernier, près de deux semaines après le retrait de sa coalition du parti de Matteo Renzi, indispensable pour avoir la majorité parlementaire. Les deux piliers de sa coalition, le PD et le M5S, ont continué à le soutenir, mais sans Renzi et son parti il n'avait pas de majorité assurée au parlement.

Matteo Renzi reprochait à Giuseppe Conte sa gestion de la pandémie et la manière dont il voulait dépenser les fonds européens.

Pour relancer l'économie exsangue, l'Italie table sur un plan de plus de 200 milliards d'euros financé par le méga-plan européen de relance décidé en juillet par l'Union européenne, alors que la troisième économie de la zone euro affiche une des pires chutes du PIB de la zone euro quand la France a vu son PIB plonger de 8,3% en 2020 et l'Allemagne de 5%.