DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Vendée Globe : Clarisse Crémer 12e et femme la plus rapide de l'histoire de la course

Access to the comments Discussion
Par Vincent Coste avec AFP
euronews_icons_loading
Clarisse Crémer à son arrivée aux Sables d'Olonne, le 3 février 2021
Clarisse Crémer à son arrivée aux Sables d'Olonne, le 3 février 2021   -   Tous droits réservés  Bernard Le Bars / Alea
Taille du texte Aa Aa

C'est fait pour Clarisse Crémer ! La Française vient de boucler ce mardi son tour du monde en 87 jours, 02 heures, 24 minutes et 25 secondes. Première femme de la course, Clarisse Crémer s'offre une très belle 12e place après avoir franchi la ligne d'arrivée au large des Sables d'Olonne vers 16h44. L'Histoire retiendra aussi qu'avec son "chrono", la navigatrice ravit le record féminin du tour du monde en solitaire en monocoque à la Britannique Ellen MacArthur.

Clarisse Crémer est arrivée sous un beau soleil mais au milieu d'une mer démontée, très heureuse de finir la course, escortée comme il se doit par une cohorte d'embarcations venues l'accueillir.

© Olivier Blanchet/Alea
Clarisse Crémer sur Banque Populaire, après avoir bouclé son Vendée Globe, le 3 février 2021 au large des Sables d'Olonne© Olivier Blanchet/Alea

Après avoir coupé la ligne symbolique marquant la fin de son aventure, la Française a pu se lancer dans la traditionnelle remontée du chenal du port vendéen, profitant d'une bonne marée.

Olivier Blanchet/Alea
La remontée du chenal de Clarisse Crémer, le 3 février 2021 au large des Sables d'OlonneOlivier Blanchet/Alea

Avant de toucher terre, la skippeuse a profité de ses derniers moments à bord de son Banque Populaire X, où des membres de son équipe l'avaient rejointe.

Une fois à terre, avec un grand sourire aux lèvres, Clarisse Crémer n'a pas caché son émotion : "Je suis hyper heureuse d’être ici. C’est un gros soulagement, on était stressé jusqu’au bout. Je suis contente d’avoir réussi et de retrouver mon équipe", a-t-elle confié.

Vincent Curutchet / Alea
Clarisse Crémer à terre, après 87 jours de mer, le 3 février 2021 au large des Sables d'OlonneVincent Curutchet / Alea

Heureuse d'en avoir terminé, elle rêve déjà d'un nouveau départ : "J’ai vachement appris pendant cette course, ça donne presque envie de repartir avec ce bateau-là, maintenant que j’ai appris plein de choses dessus", a ainsi déclaré la navigatrice de 31 ans.

En mer, je suis un marin et je ne me dis pas que le marin devant est un homme ou une femme, je ne pense pas à ça du tout.
Clarisse Crémer, 12e de la 9e édition du Vendée Globe

Clarisse Crémer ne semble pas prêter trop d'attention au nouveau record qu'elle a établi. "on sait qu’être une femme dans la course au large est un élément de différenciation. C’est un sport mixte et c’est une richesse de la course au large. Il n’y a pas de classement féminin", a-t-elle expliqué.

Pour son Vendée Globe, Clarisse Crémer avait pris la barre d'un bateau couronné sur la course. Avant d'être Banque Populaire X, ce 60 pieds de classe IMOCA avait été skippé par François Gabart qui avait remporté la 7e édition de la course (2012/2013) sous les couleurs de Macif.

La navigatrice, qui a découvert la course au large il y a cinq ans et l’IMOCA il y a deux ans, a réussi son pari, celui d’aller au bout de son premier tour du monde.

Clarisse Crémer, née à Paris et diplômée de l'école de commerce HEC, termine plus de six jours après le vainqueur Yannick Bestaven.

Elle avait décidé de ralentir la cadence avant d'arriver à bon port. "Je suis super super excitée à l'idée d'arriver, c'est un peu bizarre de devoir ralentir comme cela pour passer la ligne d'arrivée d'une course, mais ça fait partie du jeu (...) Il faut arriver sans tout casser", a-t-elle déclaré mardi sur sa page Facebook "Clarisse sur l'Atlantique".

En 2000/01, Ellen MacArthur avait terminé, à seulement 24 ans, en deuxième position du Vendée Globe sur Kingfisher, en bouclant la course en 94 jours, 4 heures et 25 minutes, un record féminin qui aura donc tenu 20 ans.

Clarisse Crémer s'était fait connaître dans le monde de la voile en 2017 en terminant 2e de la Mini Transat. Elle devient la 7e femme à boucler le Vendée Globe.