DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Mouvement 5 étoiles se prononce sur son soutien au gouvernement de Mario Draghi

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Le Mouvement 5 étoiles se prononce sur son soutien au gouvernement de Mario Draghi
Tous droits réservés  from AFP video
Taille du texte Aa Aa

Mario Draghi va-t-il pouvoir former un nouveau gouvernement d'unité nationale, avec le soutien de toutes les principales forces politiques du pays ? L'ex-président de la Banque centrale européenne peut déjà compter sur la Ligue de Matteo Salvini (droite nationaliste), Forza Italia de Silvio Berlusconi (centre-droit) et le Parti démocrate (centre-gauche). Il lui manque toutefois le Mouvement 5 étoiles, dont sont issus un tiers des parlementaires.

120 000 militants du parti sont donc appelés à s'exprimer ce jeudi lors d'un vote en ligne en faveur ou non du soutien au gouvernement. Et bien que le M5S soit traditionnellement opposé aux élites - dont fait parti Mario Draghi - ses dirigeants ont appelé à voter "oui", assurant avoir reçu suffisamment de garanties, notamment en matière de politique environnementale.

Pour certains analystes, ce vote sert également de test aux partis, avant les prochaines élections. "Il est clair que tous ces partis voient ici une occasion de se réorienter, et sont déjà en train de se préparer à la prochaine campagne électorale, explique Cecilia Sottilotta, Professeure adjoint de Relations internationales et de politique mondiale à Université américaine de Rome. Donc, ce qui va probablement se passer, selon moi, c'est que Mario Draghi va essayer de trouver des compromis pour satisfaire toutes les demandes de cette coalition."

Un nouveau gouvernement très prochainement

Si les membres du parti M5S se prononcent en faveur de la participation à la coalition pro-Draghi, ce dernier pourrait bénéficier d'un soutien quasi-unanime au Parlement. Mais grâce à l'appui des autres partis, Mario Draghi pourrait même se passer du M5S, si ses militants décident de voter contre lui. Selon les observateurs, Draghi pourrait dévoiler son gouvernement et prêter serment d’ici la fin de la semaine, puis demander la confiance au parlement lors d’un vote lundi ou mardi.

Pour lui, le temps presse car certaines mesures importantes et impopulaires dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de Covid-19, comme l'interdiction de se déplacer entre les régions ou le couvre-feu, expirent lundi et un nouveau décret du gouvernement est indispensable pour éventuellement les prolonger.

Théoriquement, au vu de son impact, ce décret ne peut pas être pris par le gouvernement démissionnaire de Giuseppe Conte, qui n'expédie que les affaires courantes et ne dispose plus de la légitimité nécessaire.