DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

En immersion avec les militants d'Open Arms, lors d'un sauvetage de migrants en mer

euronews_icons_loading
Capture d'écran du reportage de Pablo Ramiro
Capture d'écran du reportage de Pablo Ramiro   -   Tous droits réservés  Euronews
Taille du texte Aa Aa

À près de 200 kilomètres des côtes libyennes, l'ONG Open Arms a secouru ce vendredi une quarantaine de personnes, dont une femme avec son bébé de trois mois ainsi que trois mineurs non accompagnés. Ils naviguaient depuis 24 heures dans un bateau en bois et venaient du Soudan, d'Égypte, du Cameroun, d'Algérie et du Maroc.

Le sauvetage a eu lieu entre 18 et 19 heures, après une rencontre avec des garde-côtes libyens, qui ont invité le bateau de sauvetage à quitter la zone, affirmant qu'il s'agissait des eaux libyennes.

Cependant, ce secteur était situé dans la zone SAR, où Malte est responsable de la coordination des opérations de sauvetage.

Le navire battant pavillon espagnol avait déjà rencontré les garde-côtes libyens dans le cadre de cette mission, notamment le 11 février, lorsque le Fezzan 685 de la patrouille libyenne a encerclé le navire de l'ONG sans indiquer ses intentions, ni répondre aux appels radio.