DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

106 migrants secourus par l'ONG Open Arms en pleine tempête

euronews_icons_loading
Sauvetage de migrants par l'ONG Open Arms, le 13 février.
Sauvetage de migrants par l'ONG Open Arms, le 13 février.   -   Tous droits réservés  MTI
Taille du texte Aa Aa

Malgré des conditions météo très difficiles, les missions de sauvetage s'enchaînent en Méditerranée pour l'association Open Arms. Après avoir secouru une quarantaine de migrants samedi soir à près de 200 kilomètres des côtes libyennes, ce sont 106 autres personnes qui ont été trouvées sur un radeau de fortune.

Un sauvetage in extremis... Quelques minutes après avoir recueilli les 106 migrants, leur radeau a chaviré et coulé avec l'arrivée d'une tempête et des vagues allant jusqu'à 4 mètres.

Comme le raconte notre reporter à bord, Pablo Ramiro, les gardes-côtes libyens sont intervenus pendant la mission - non pas pour aider les membres d'Open Arms, mais pour leur reprocher de se trouver dans les eaux libyennes. Une fausse accusation selon les militants, qui sont certains d'être dans les eaux maltaises.

Partis de Shuara en Libye le 12 février, les personnes secourues ont pu se reposer à bord du navire battant pavillon espagnol. Selon l'ONG Open Arms, citée par l'agence EFE, les 146 migrants à bord pourront bientôt débarquer dans le port de Porto Empedocle, en Sicile.