DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le variant anglais en Guadeloupe : l'île française des Antilles craint une troisième vague

euronews_icons_loading
La Guadeloupe
La Guadeloupe   -   Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

L'inquiétude grandit en Guadeloupe où une dizaine de cas de variants britanniques ont récemment été détectés, faisant craindre une troisième vague épidémique.

Une dizaine de cas de variants

Les autorités locales ont immédiatement réagi : les voyages entre le département français des Antilles et l'île voisine de la Martinique doivent désormais être justifiés par un motif impérieux. De leur côté, les hôpitaux se préparent à l'arrivée de nouveaux malades et espèrent ne pas revivre le scénario de l'automne dernier quand les services de réanimation étaient saturés.

"La difficulté principale pour les hôpitaux est de maintenir la prise en charge des patients non Covid, souligne le Docteur Bruno Jarrige, en charge de l'unité de crise à l'hôpital de Pointe-à-Pitre. Si la troisième vague démarre, il faut qu’elle soit la plus petite possible pour qu’on puisse la gérer facilement et non pas au détriment des non Covid. Avec le nouveau variant, la contagiosité est plus importante, il est donc encore plus important que la population respecte les gestes barrières."

La difficulté principale pour les hôpitaux est de maintenir la prise en charge des patients non Covid.
Docteur Bruno Jarrige
Hôpital de Pointe-à-Pitre

Un défilé pour le Carnaval fait polémique

Depuis le début de l'année, la Guadeloupe est modérément touchée par l'épidémie de Covid-19, mais l'augmentation récente des tests positifs et l'apparition de cas de variants faire craindre le pire sur l'île, où les hôpitaux manquent de place, de matériel et de personnel.

Les autorités appellent à la population à renforcer les gestes barrières et s'inquiètent de certains comportements. Dimanche, des centaines de personnes ont bravé les interdictions de rassemblement pour participer au défilé du carnaval. La préfecture a annoncé des poursuites.