DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
Nouvelle journée de mobilisation en Birmanie, des violences entre partisans et opposants de la junte

Des militants pro-junte armés de tuyaux et de lance-pierres se sont affrontés jeudi avec des habitants de Rangoun dans une soudaine montée de la tension tandis que Facebook a annoncé fermer tous les comptes liés à l'armée birmane.

La colère du peuple birman contre les généraux auteurs du putsch du 1er février secoue le pays, des centaines de milliers de manifestants descendant dans la rue quotidiennement pour réclamer la libération d'Aung San Suu Kyi, ex-cheffe du gouvernement civil et le retour à la démocratie.

Jeudi, des centaines de partisans des militaires, portant des pancartes sur lesquelles était inscrit: "Nous soutenons nos forces de Défense" ont défilé dans le centre de la plus grande ville de Birmanie.