DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Trêve dans le litige commercial Boeing-Airbus

euronews_icons_loading
Pause dans le conflit opposant Airbus et Boeing - image d'archives A380 dans le ciel de Paris, le 18/06/2019
Pause dans le conflit opposant Airbus et Boeing - image d'archives A380 dans le ciel de Paris, le 18/06/2019   -   Tous droits réservés  Francois Mori/Copyright 2018 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Washington et Bruxelles annoncent une pause dans le vieux conflit commercial qui oppose Boeing et Airbus. Un geste qui s'inscrit dans le cadre du réchauffement des relations transatlantiques.

Les Etats-Unis et l'Union européenne sont résolus à ouvrir un nouveau chapitre dans leur relation commerciale. Washington et Bruxelles ont ainsi annoncé une pause dans le vieux conflit qui oppose Boeing et Airbus.

Concrètement, cela signifie que, durant 4 mois, Américains et Européens n'appliqueront plus à la partie adverse, les taxes douanières instaurées depuis des années.

Cette décision a été prise lors d'un échange téléphonique entre la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le chef de la Maison Blanche Joe Biden.

Et chacun a ensuite fait part de sa satisfaction de voir ainsi re-dynamiser le partenariat transatlantique.

Le partenariat Etats-Unis - Union européenne a été mis à mal ces derniers années, durant la présidence de Donald Trump.

Côté américain, on accuse Bruxelles de subventionner illégalement l'avionneur Airbus.

Côté européen, on accuse Washington de faire de même avec Boeing.

Et le litige s'est envenimé avec la mise en place de taxes douanières sur certains produits comme le vin français ou le whisky écossais.

Soulagement à Paris

Ce jeudi, Londres et Washington s'étaient entendus pour mettre fin aux droits de douane imposés sous Donald Trump sur une série de produits britanniques.

C'était la première étape d'une désescalade. L'accord ce vendredi avec Bruxelles est donc une nouvelle étape.

"Enfin, nous sortons de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l'Europe, qui ne fait que des perdants", a réagi dans la soirée, le ministre français de l'Economie.