DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Centrale d'Akkuyu : Poutine et Erdogan affichent leur "amitié"

Access to the comments Discussion
Par euronews avec AFP
euronews_icons_loading
Centrale d'Akkuyu : Poutine et Erdogan affichent leur "amitié"
Tous droits réservés  AP/Turkish Presidency
Taille du texte Aa Aa

Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan unis autour d'un projet de centrale nucléaire. Lors d'une cérémonie en visioconférence, le président russe et son homologue turc ont officiellement lancé le chantier du troisième des quatre réacteurs de la centrale d'Akkuyu, dans le sud de la Turquie. Cette centrale est construite par le géant nucléaire russe Rosatom. L'occasion pour les deux dirigeants d'afficher leur "amitié".

"Le dialogue étroit que nous avons établi avec mon estimé ami joue un rôle clé non seulement dans les relations bilatérales mais aussi dans la préservation de la paix et de la stabilité régionales", a déclaré le président turc, "de la Libye au Haut-Karabakh, de la Syrie à d' autres questions, nous avons pu voir sur le terrain les résultats de la coopération turco-russe."

"La mise en œuvre réussie de ce projet phare, sans exagération, portera non seulement la coopération bilatérale dans le secteur de l'énergie à un nouveau niveau mais, il contribuera aussi à faire progresser le partenariat russo-turc sous toutes ses facettes, en favorisant le renforcement de l'amitié et de la compréhension mutuelle entre les peuples de nos pays", a déclaré de son côté le chef du Kremlin.

La construction de la centrale d'Akkuyu, dont le coût est évalué à quelque 20 milliards de dollars, est devenue un des symboles du réchauffement des relations entre Ankara et Moscou. Sa mise en service est prévue en 2023. Elle doit permettre à terme, selon le président turc, de répondre à 10% de la demande en électricité du pays.