DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : "Un an de restrictions, ça suffit !"

euronews_icons_loading
Les "Men in Black" manifestent contre les restrictions sanitaires, à Copenhague, le samedi 27 février 2021.
Les "Men in Black" manifestent contre les restrictions sanitaires, à Copenhague, le samedi 27 février 2021.   -   Tous droits réservés  Mads Claus Rasmussen/Ritzau Scanpix
Taille du texte Aa Aa

Les rues étaient noires de monde ce week-end à Rome. Dès lundi, cette image ne sera plus d’actualité. L'Italie a annoncé le reconfinement des régions les plus peuplées du pays.

L’objectif est toujours le même : enrayer la propagation du Covid-19 alors que la péninsule fait face à une troisième vague épidémique.

Le virus a engendré plus de 150 000 nouvelles contaminations cette semaine en Italie. Reste que pour certains, ce nouveau tour de vis a du mal à passer.

"Honnêtement, je ne comprends pas. Après un an de mesures qui n’ont rien donné, pourquoi on ne change pas de formule ? C'est mon opinion personnelle. Je ne suis pas expert, ni médecin, mais de d'un point de vue psychologique, c'est extrêmement dévastateur, sans parler des retombées économiques pour tous les secteurs professionnels. Je suis en désaccord total avec tout ça", dit une habitante de Rome.

France

La situation est critique aussi en France. La région la plus peuplée, l'Ile-de-France, inquiète les autorités. Les hôpitaux sont saturés. De premières évacuations de malades vers d'autres régions du pays ainsi que vers la Belgique ont débuté samedi.

"Nous sommes sur le fil du rasoir", a dit le Premier ministre français, Jean Castex.

La France a franchi vendredi la barre des 90 000 morts du Covid-19 et espère dépasser l'objectif des 10 millions de vaccinés mi-avril.

Les contrôles de police ont été renforcés. La mission des forces de l’ordre est de prévenir tout relâchement du respect des règles sanitaires, disperser les rassemblements de plus de six personnes et faire respecter le couvre-feu instauré de 18 h à 6 h du matin.

Pour échapper à ces mesures, de nombreux jeunes Français ont mis les voiles et pris la direction de l’Espagne. Ils se sont rendus notamment à Madrid où les règles restent plus flexibles qu’en France, avec des Restaurants et des bars ouverts jusqu'à 22 heures.

Allemagne

En Allemagne, plusieurs manifestations contre les restrictions anti-Covid ont réuni des milliers de personnes dans plusieurs villes du pays malgré le risque de troisième vague pointé par les autorités sanitaires.

Danemark

Des protestations ont également eu lieu au Danemark. Les "Men in Blacks", mouvement qui a émergé sur les réseaux sociaux fin 2020, a appelé une nouvelle fois à descendre dans la rue. Tous les samedis depuis mi-décembre les hommes en noir exigent la fin des mesures sanitaires instaurées au Danemark pour lutter contre la pandémie de Covid-19.