DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Mieux interpréter les données pour produire plus vite des vaccins

euronews_icons_loading
Smart Regions
Smart Regions   -   Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

Le projet Mestrelab du nom d'une entreprise de Galice dans le nord de l'Espagne est au départ, celui de trois amis. À la fin des années 90, ils ont eu l'idée de développer un logiciel commun pour interpréter les données générées par les instruments de laboratoire. Aujourd'hui, cet outil est indispensable dans des processus tels que le développement de médicaments et de vaccins comme ceux utilisés contre le Covid-19. Mestrelab a reçu pour son travail, des financements du Fonds du Fonds européen de développement régional (FEDER).

"Optimiser l'interaction des scientifiques avec les données de laboratoire"

"Nous accélérons une petite partie du processus," précise Santiago Domínguez Vivero, PDG et cofondateur de Mestrelab. "Nous pouvons optimiser l'interaction des scientifiques avec les données de laboratoire : nous pouvons l'accélérer au maximum de 80 à 90%," précise-t-il avant d'ajouter : "Or c'est l'une des nombreuses étapes dans le développement de médicaments."

"Le projet est né de ce qui était au départ, une thèse de l'un des cofondateurs de l'entreprise," renchérit Santiago Domínguez Vivero. "Celle-ci a démarré comme de nombreuses entreprises de logiciels : c'est-à-dire avec deux ordinateurs portables dans un appartement ; aujourd'hui, nous sommes 50 personnes et l'an dernier, nous avons eu un chiffre d'affaires de 6,5 millions d'euros avec un bénéfice de 1,4 millions," indique-t-il.

Exportations et création d'emplois

"La plupart de notre activité correspond à des exportations qui apportent de la richesse à l'économie espagnole et européenne," déclare le PDG de Mestrelab.

"Pour moi, le chiffre le plus important, c'est peut-être les 50 emplois hautement qualifiés qui ont été créés dans une région comme la Galice où les profils scientifiques ont très peu d'opportunités professionnelles," souligne-t-il.

Journaliste • Aurora Velez