DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : Madrid, une oasis en pleine pandémie

euronews_icons_loading
Covid-19 : Madrid, une oasis en pleine pandémie
Tous droits réservés  Paul White/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Madrid, comme si de rien n'était.

Alors que l'Europe maintient des mesures strictes et impose de nouveaux confinements pour endiguer la troisième vague du Covid-19, dans la capitale espagnole, tout est ouvert. Les bars, les restaurants et les terrasses font le plein. Les règles sanitaires plus souples attirent des centaines de touristes. Ils viennent pour profiter du soleil, retrouver un semblant de vie normale, et oublier la pandémie le temps d'un weekend.

"On a prévu d'aller au restaurant, on va peut être boire une bière dans un bar, profiter, retrouver un petit peu la vie d'avant" explique cette touriste française.

En un seul weekend, pas moins de 2500 touristes français ont été recensés. La renommée de Madrid en tant qu'oasis de culture et de loisirs s'est répandue dans toute l'Europe.

"S'asseoir dans un restaurant, juste pour prendre un verre et regarder les gens, au lieu de rester enfermé à la maison tout le temps" indique ce touriste allemand.

Les visiteurs partagent l'espace avec les Madrilènes, et bien que les restrictions soient moins sévères ici, ils disent se sentir en sécurité : "Ce ne sont pas les mêmes mesures qu'en France, les mesures sanitaires sont différentes mais tout le monde porte un masque, il y a du gel hydroalcoolique partout, donc c'est très bien" raconte cette touriste française.

Même les discothèques sont ouvertes - jusqu'à 23 heures. Et après le couvre-feu, certains continuent à faire la fête. La police municipale a dû intervenir plus de 400 fois au cours du weekend : "Quant à la présence des Français, et pas seulement des Français, mais aussi d'autres étrangers, ils viennent en groupe et dans certains cas, ils font la fête dans leur hébergement touristique et peuvent créer quelques nuisances" explique José Luis Morcillo, de la police de Madrid.

Et pour faire la fête dit-il, la créativité n'a pas de limite : "Ce weekend, nous sommes intervenus dans un atelier de marbre, des bijouteries, des garages, des entrepôts, un atelier de peinture. En gros, tout établissement où les gens peuvent entrer."

"Madrid a pris un chemin différent dans la lutte contre le Covid-19, en permettant plus d'activité dans le secteur du tourisme et de l'hôtellerie, qui emploie 13% des travailleurs en Espagne. Et avec quatre millions de chômeurs dans le pays, Madrid essaie de combiner protection de la santé et économie" souligne Jaime Velázquez, notre correspondant à Madrid.

Madrid profite de la paralysie en Europe et en Espagne. Le PIB de la région a augmenté de 4,4 % au dernier trimestre de 2020, un emploi sur trois a été créé dans le pays. Pour la première fois, la capitale espagnole est en tête du nombre de salariés employés dans le tourisme et l'hôtellerie en Espagne. Une embellie économique qui a son revers : c'est aussi la région qui compte le plus de contaminations.

Sources additionnelles • AFP